Comment faire pousser les cheveux crépus

Comment faire pousser les cheveux crépus 2
Nos conseils pour mieux faire pousser les cheveux afros, crépus, métissés

Tout d’abord, il faut impérativement oublier l’idée reçue et trop communément admise que «les cheveux afros ne poussent pas». C’est une plainte que nous entendons régulièrement au Centre Clauderer au moment du diagnostic capillaire : «mes cheveux ne poussent pas du tout, ils ne poussent pas assez vite, ils poussent mal, aidez-moi à faire pousser mes cheveux».

Spécificité du cheveu afro, crépu ou métissé

Commençons par comprendre ce qui distingue un cheveu afro d’un cheveu de type caucasien.

Leur forme en « tire-bouchon » ne permet pas au cheveu de sortir du follicule pileux aussi facilement qu’un cheveu dit européen, raide, qui pousse « tout droit ». Un cheveu afro, frisé voire très frisé  va pousser en se plaquant sur le cuir chevelu . Sa forme particulière, en vrille, lui permet ainsi de couvrir le cuir chevelu et est donc prévu à l’origine pour protéger l’ intégralité du cuir chevelu des rayons solaires trop violents. Plus le cheveu est vrillé, plus, par illusion d’optique en quelque sorte, il parait  court, comme s’il ne poussait pas, puisqu’il est ramassé sur lui-même.

Le rythme moyen de pousse d’un cheveu afro est de 0,8 cm par mois. C’est effectivement un rythme de croissance plus lent, en moyenne, qu’un cheveu caucasien ou asiatique. Le fait que le cheveu pousse moins vite donne l’impression qu’il ne pousse pas. Or, si nous étirons le cheveu, on peut aisément remarquer sa longueur réelle une fois mis à plat.

De plus, par nature, le cheveu crépu a tendance à se rétracter avec l’humidité et peut perdre jusqu’à 70 % de sa longueur. Encore une illusion d’optique !

Le cheveu afro est aussi naturellement plus sec et fin que d‘autres types de cheveux. Plus fragile, il casse d’autant plus aisément que l’on a tendance à lui faire subir de multiples manipulations : lissage, défrisage, sans oublier des coiffures variées (tresses, nattes, rajouts…) quelquefois dès le plus jeune âge et à un rythme trop fréquent, sans apporter les soins adaptés à sa nature. Par conséquent, on peut avoir le sentiment que la chevelure stagne. Ne pas confondre casse et absence de pousse/repousse !

Maintenant, la grande famille des cheveux afro n’est pas homogène

La diversité des cheveux afro est sans limite et les typologies simplifiées qui existent ne donnent que des indications générales. Il est cependant indispensable  de bien connaître son cheveu et se poser les bonnes questions quant à la pousse et à la repousse de ses cheveux.

Bien connaître son cheveu avant d’entamer des soins et traitements favorisant la pousse des cheveux :

  • Les boucles sont-elles plus ou moins définies ? serrées, frisées, très frisées, en torsades etc… ? Plus les boucles sont serrés (crépus, afro), plus le cheveu est sec et fragile.
  • Porosité. Ils ont la particularité d’être le plus souvent poreux, ce qui signifie que les cheveux absorbent plus facilement et rapidement l’eau et l’humidité sans toutefois parvenir à les retenir, provoquant en conséquence sècheresse et déshydratation.
  • Dans quel environnement le cheveu évolue-t-il ? Le climat peut aussi être néfaste car dans les zones tempérées (Europe) où l’air est froid et sec, les pores du cuir chevelu se resserrent, empêchant la sécrétion de sébum.
  • Cheveux naturels ou pas ? à force de manipulations agressives, sont-ils plus sujets à de la casse ? dans ce cas, que faire ?

Votre diagnostic capillaire personnalisé à 25€

Alors, pourquoi les cheveux afros ne poussent pas aussi vite que souhaité ?

Une fois que l’on a compris que, oui, nos cheveux afros poussent, il n’en demeure pas moins que l’on puisse avoir envie de stimuler leur croissance et de tout mettre en oeuvre pour leur apporter le soin qu’ils méritent.

Un cheveu afro qui pousse mal est souvent le résultat d’un ensemble de facteurs  :

  • Soins capillaires inexistants ou trop irréguliers
  • Des manipulations cosmétiques inadaptées
  • Des produits capillaires nocifs, chimiques, desséchants, une routine capillaire inadéquate (shampooings trop fréquents, pas assez d’hydratation)
  • Des tresses, tissages, rajouts et autres extensions qui alourdissent et fragilisent la chevelure 
  • Les fortes sources de chaleur (séchoir, fers à lisser)
  • Brossages intensifs qui brutalisent la kératine (choisir le bon peigne, le bon geste)
  • Défrisages, lissages ou assouplissements chimiques trop fréquents

Conseils pour améliorer la pousse et éviter la casse du cheveu crépu et métissé :

Avant tout, les cheveux réagissent à la façon dont nous les manipulons et en fonction des soins que nous utilisons. Nous devons traiter nos cheveux comme nous traitons notre peau, avec attention et douceur. Nos cheveux, comme notre peau,  ont besoin de nutriments, d’ hydratation et de protection. Nous avons bien  un rituel de soin pour la peau et il doit en être de même pour notre chevelure. On peut offrir à ses cheveux autant de soins qu’à sa peau! Sérums, masques, crèmes,  huiles, laits etc…

La pousse du cheveu s’effectue à partir du follicule pileux. Il est alimenté en nutriments par le sang. Dans un premier temps, Il est donc primordial de privilégier une bonne hygiène de vie :

  • Le cas échéant, apporter par le biais de compléments alimentaires les nutriments et oligo-éléments dont ils ont besoin en privilégiant les 7 principes actifs soit : Méthionine, Cystéine, Cystine, Zinc, Fer, Silicium, Magnésium, cf cure de Racines Plus
  • Faire le plein de vitamines B, cela contribue à la bonne santé physique ainsi qu’à la beauté du cheveu.Pour les végétariens, penser à la vitamine B12
  • Avoir une alimentation équilibrée et riche en protéines.
  • Vérifier si le taux de ferritine ( réserve ferrique) est dans les normes, idéalement entre 60 et 80 ng et la vitamine D. Ces deux éléments sont très important pour la bonne santé du cheveu.
  • Boire de l’eau ! L’hydratation commence dès la racine.
  • Pour le bon équilibre du métabolisme en général, s’assurer que la thyroïde (TSH) fonctionne bien. La thyroïde est le « thermostat » de notre corps et toute variation peut entrainer un déséquilibre de notre organisme (chute de cheveux ,affinement, casse, excès de sébum, prise ou perte de poids, ou changement d’humeur.
  • Avoir une activité physique pour contrer l’effet négatif du stress.
  • Il faut aussi privilégier les aliments riches en vitamine C car cette vitamine fortifie les cheveux et des aliments riches en protéines pour nourrir la kératine. Cela permet d’apporter un véritable coup de pouce à la chevelure!

Nous l’avons vu, un cheveu afro est particulièrement sensible à la casse à cause de sa propension à se déshydrater. Utiliser des soins hydratants et nourrissants (protection et restructuration du cheveu) constitue donc le deuxième volet d’une routine capillaire efficace :

  • Notre conseil : hydratation à volonté (vaporisation d’eau de source avec une huile de ricin, jojoba, avocat, ou olive par exemple). Cela permet au cheveu d’être plus souple, plus doux et plus facile à manipuler. C’est la base pour permettre aux cheveux de pousser normalement. L’hydratation peut se faire plusieurs fois par jour si nécéssaire, même tout simplement, avec de l’eau de source sans ajout d’huile.
  • Adopter une routine capillaire avec les produits appropriés (masque nourrissant et réparateur) à son type de cheveu. Notre conseil : Baume Clauderer N°56 et Baume Clauderer N°57.
  • Utiliser des huiles végétales et des huiles essentielles afin de bien sceller l’hydratation et renforcer le cheveu. ( ex : dans l’eau de source)
  • Espacer les shampooings permet de garder un film lipidique sur la fibre. privilégiez des crèmes lavantes non moussantes afin de ne pas assécher encore plus le cheveu ( notre conseil : Crème Clauderer N° 25 ou N° 26R ).
  • Petite astuce : Protéger ses cheveux le soir avec un foulard en soie ou satin pour éviter les frottements, en effet, les oreillers en coton absorbent toute l’hydratation dont le cheveu afro ou crépu a besoin.
  • Penser aussi à utiliser des soins à base de vitamine A, la vitamine qui améliore le renouvellement cellulaire (Sérum Clauderer N°6R, N°7R ) et la vitamine E qui est un puissant antioxydant (ex: Crème Clauderer N°26R, Baumes Clauderer N°56 et N°57, Emulsion Clauderer N°19 et bien sûr les Sérums Clauderer N°6R et N°7R.
  • Ne pas négliger non plus le soin des pointes car c’est la partie la plus ancienne de notre cheveu. Il est conseillé d’appliquer huiles ou beurres végétaux (cf Baume nutritif Clauderer N°57) en toute petite quantité. Et puis, ne pas hésiter à les couper de temps en temps: Il vaut mieux avoir des cheveux un peu plus courts en bonne santé que des cheveux longs, fourchus et cassants.

Troisième volet: accorder une grande attention aux techniques et outils de coiffage. Encore une fois, un cheveu afro est extrêmement fragile, il convient de le manipuler avec précaution. Les bons gestes et les bons outils, du shampooing  à la mise en beauté.

Eviter le plus possible fer à lisser et sèche-cheveux. (Attention à l’utilisation fréquente du fer à lisser car il provoque la disparition de la couche protectrice du cheveu. Le cheveu devient alors plus fin et fini par casser. Il ne faut jamais l’utiliser le fer à lisser sur cheveux humides ou mouillés).

Démêler avec douceur les cheveux lorsqu’ils sont mouillés en faisant des sections. Utiliser des peignes afro ou ses doigts (surtout si les cheveux sont fins et fragiles). Toujours commencer par la pointe et remonter vers les racines.

Utiliser des élastiques en tissu  plutôt que du plastique pour éviter la casse.

Ne pas frictionner ses cheveux lors du shampooing pour éviter de créer des noeuds. Et pourquoi ne pas faire votre shampooing vous-même : essayez nos recettes « maison ».

Ne pas oublier le dernier rinçage avec un jet d’eau froide pour bien refermer les écailles de la cuticule.

Grâce aux massages, assainir et nettoyer en profondeur le cuir chevelu afin de libérer les pores de toutes impuretés qui pourraient entraver la bonne oxygénation des racines et donc une repousse vigoureuse. Un Lait assainissant Clauderer est parfaitement adapté pour hydrater le cuir chevelu et lui apporter souplesse et confort. Un bon massage favorise en outre la  micro-circulation du cuir chevelu

Privilégier des colorations végétales comme alternative aux colorations chimiques.

Penser à protéger ses cheveux lors d’exposition au soleil avec chapeau, foulard ou turban.

Oxygéner la chevelure (oublier le plus possible perruque, tresses trop serrées, bonnet, tissages, extensions etc…). Laisser le plus souvent la chevelure à l’air libre.

Enfin, pourquoi ne pas opter  pour la coiffure afro, c’est sans doute la coiffure qui préservera le mieux votre chevelure. A condition bien sûr de la soigner correctement. Revenir au naturel est la meilleure solution pour préserver ses cheveux et c’est une belle aventure qui s’offre à vous.

Pour conclure, une bonne routine capillaire avec les produits spécifiquement adaptés à son type de cheveu (idéalement des produits naturels), un traitement de fond pour stimuler la repousse et un peu de patience sont la clé pour avoir des cheveux en pleine forme. Les résultats se font sur du long terme car les cheveux ont besoin de temps pour se ressourcer. Les cheveux quels qu’ils soient ont besoin d’être en permanence hydratés et nourris, comme notre peau d’ailleurs. Des habitudes saines et régulières sont la clé pour des cheveux en bonne santé. Oublier les vieilles habitudes du passé où on essaie une multitudes de produits qui finissent par rester au fond du placard car inadaptés. Il vaut mieux peu de produits mais les bons! Ce n’est pas la quantité mais la qualité des produits et la façon dont ils sont appliqués qui fait toute la différence. La routine doit être simple et efficace.

Notre conseil Clauderer « spécial repousse cheveux afros »: une huile ou un mélange d’huiles, un shampooing (ou crème lavante), un après-shampooing, un masque et une crème coiffante et de l’eau (hydratation). Avant tout, prendre du plaisir à entretenir ses cheveux est la clé de la réussite.

Diagnostic Clauderer approfondi

Faites établir un bilan complet de vos cheveux

Rejoignez nos abonnés

Obtenez un accès privilégié à nos articles, dossiers, mises à jour, et plus

50 ans d'expérience

Depuis 1968

Efficacité démontrée

Produits brevetés

4 000 clients

Par an

Produits naturels

Fabriqués en France

Retour haut de page