Quelles sont les meilleures vitamines pour les cheveux ?

Vitamines pour cheveux : qu'en attendre?
Vitamines pour cheveux : qu’en attendre ?

Que peuvent faire des vitamines pour les cheveux ? Sont-elles efficaces ?

Arrive la rentrée avec son lot de stress, de nouveautés pas toujours agréables, le mauvais temps, etc, etc, …Vous vous sentez raplapla, vous manquez d’énergie et vos cheveux vous le rendent bien : ternes, mous et difficiles à coiffer, vous avez en outre l’impression qu’ils tombent énormément.

Premier réflexe : une cure de vitamines pour vous « doper ». C’est une bonne idée en théorie mais, en pratique, quelles vitamines choisir et quelles sont les bonnes vitamines qui vont apporter de réels bienfaits à vos cheveux ?

Au même titre que le jus d’orange du matin pour faire le plein de vitamine C, nous sommes nombreux en effet à avoir pour routine la consommation quotidienne de quelques gélules, ampoules ou autres gummies : pour l’éclat du teint, la vitalité, le moral, le sommeil, …alors pourquoi pas un supplément de vitamines pour ne plus avoir les cheveux qui tombent et stimuler leur croissance ?

Dans les faits, la question est : que peuvent faire des vitamines pour les cheveux ? Quels problèmes peuvent-elles résoudre ? Les vitamines pour cheveux peuvent-elles vraiment stopper une chute de cheveux par exemple ?

Voici nos conseils et nos réponses à vos questions sur l’efficacité des vitamines et compléments alimentaires pour la vitalité du cheveu :

Que choisir, que peut-on en attendre sur la santé et la croissance du cheveu ?  

Le cheveu étant majoritairement constitué de kératine (c’est-à-dire des protéines), il faut donc lui assurer une dose suffisante de protéines de bonne qualité, gage d’une chevelure éclatante de santé. Par conséquent, la première réponse se trouve dans l’alimentation tout simplement : une alimentation équilibrée, avec un apport protéinique — carné ou végétarien — suffisant, apportera au cheveu (et à l’organisme en général) les vitamines et minéraux essentiels à son bon fonctionnement. Malheureusement, bien souvent, sans une aide extérieure apportée par des compléments alimentaires bien choisis, le cheveu et le cuir chevelu peuvent continuer à se dégrader.

De nos jours, les carences et autres insuffisances sont nombreuses : alimentation transformée, fatigue chronique ou passagère, stress bien sûr, manipulations cosmétiques qui fragilisent la fibre capillaire, maladies comme le psoriasis ou la dermite séborrhéique et certains traitements médicaux qui agressent le cuir chevelu. De nombreux facteurs contribuent à l’affaiblissement de la chevelure, sans compter les causes plus structurelles liées à l’hérédité notamment. Organisme vivant, le cheveu a besoin d’énergie pour bien fonctionner. Lorsque l’alimentation ne suffit pas, le choix d’une cure de vitamines associées à des minéraux est une excellente option pour les cheveux fatigués.

Il ne faut cependant pas en attendre une solution miracle :

  • Il faut du temps, 3 mois environ, pour que les effets d’un apport en vitamines soient tangibles. Faire le choix d’un complément multi-vitaminé (vitamine B, fer,…) permet de répondre à plusieurs problématiques en même temps.
  • Tous les problèmes capillaires ne se règlent pas avec une cure de vitamines. On peut résorber une chute de cheveux post-partum, une perte chute de cheveux liée au changement de saison ou à un stress passager en stimulant la repousse, tout comme on peut réguler des problèmes d’hyper-séborrhée du cuir chevelu par le biais de vitamines appropriées (cf tableau ci-dessous). On ne peut pas, par contre, stopper totalement une chute de cheveux chronique, liée à l’androgénie par exemple pas plus qu’on ne peut soigner définitivement une dermite ou un psoriasis du cuir chevelu, trop de paramètres sont en jeu en l’occurrence.

En effet, seul un traitement  ciblé, qui apportera les nutriments essentiels jusqu’au follicule pileux, permettra de freiner durablement une chute de cheveux. Souvent, une chute de cheveux est le résultat de causes multi-factorielles qu’il convient d’identifier si on veut enrayer véritablement le phénomène.

Le cheveu est un « être à part « qui a des besoins spécifiques – ainsi, fonction du problème rencontré par votre chevelure ou votre cuir chevelu, vous choisirez tel ou tel produit. De nombreuses solutions existent sur le marché : en lisant attentivement les étiquettes, vous saurez identifier les produits qui apportent exactement ce dont le cheveu a besoin, ni plus ni moins. Inutile de prendre plus de 100% d’apports journaliers de tel ou tel nutriment en pensant aller plus vite : l’organisme  éliminera naturellement le surplus.

A l’inverse, veillez à ce que les apports journaliers recommandés soient présents à leur limite maximale pour obtenir les meilleures performances. Et puis, sachant que la plupart des vitamines et minéraux agissent en synergie et que leur juste combinaison accroît leur bénéfice performance individuel, on aura tout intérêt à choisir des compléments multi-vitaminiques.  C’est ce qu’offre notamment la cure de vitamines spécialement formulée pour les cheveux, Racines Plus.

Tour d’horizon des vitamines qui font du bien aux cheveux et pourquoi :

  • Vitamine D (ou calciférol) : pendant longtemps, le rôle de la vitamine D sur la santé et sur celle des cheveux en particulier a été sous-estimé. Depuis une vingtaine d’années cependant les scientifiques s’accordent à dire que le rôle de la vitamine D, naturellement apportée par la lumière puis synthétisée par l’épiderme, est vaste : outre son action bien connue sur la solidité des os, la vitamine D est responsable du bon fonctionnement de nombreux organes qu’elle contribue à protéger (protection et immunité). Le taux de vitamine D recommandé doit être compris en the 15 µg/j et 100 µg/j (source Anses 2021). Or, le taux de vitamine D pour un adulte en France est de 3,1 µg/j (source idem). Ce que l’on sait moins c’est qu’une carence en vitamine D peut être la cause d’un cuir chevelu à tendance grasse, et pourrait avoir une action délétère sur le cycle de vie du cheveu. Si une analyse de sang détecte un faible taux de vitamine D, rééquilibrez votre alimentation avec des poissons gras, des produits laitiers et, le cas échéant, avec une supplémentation prescrite par votre médecin.

  • Vitamine A (rétinol, origine animale, principalement stockée dans le foie), pro-vitamine A (origine végétale, pré-curseur de la vitamine A, le plus connu étant le bêta-carotène qui se diffuse dans l’ensemble de l’organisme) : responsable de la croissance des cellules, et donc, forcément de la vitalité de vos cheveux, cette vitamine présente dans les jaunes d’oeufs, les produits laitiers (beurre, laitages) et les fruits et légumes oranges notamment n’est donc pas à négliger. De plus, la vitamine A régule la production des glandes sébacées, action indispensable pour une kératine hydratée et un cuir chevelu sain. S’il peut y avoir, dans des cas rares, des risques de surdosage de vitamine A, il n’y a aucun risque de surdosage avec la pro-vitamine A : donc faites le plein de carottes, patates douces et courges mais aussi d’épinards, mangues et pruneaux !

  • Vitamine E : anti-oxydant reconnu pour ses bienfaits protecteurs sur la beauté de la peau et des cheveux, la vitamine E stimule la croissance du cheveu, répare et protège la kératine. Bon à savoir : son action est renforcée quand elle est prise en complément d’autres vitamines : vitamine C, bêta-carotènes, etc,.. D’où l’importance d’une alimentation variée incluant huiles végétales, fruits à coque et fruits secs mais aussi poissons gras, oeufs, avocats et brocolis,…Pour vos pointes abimées, fragilisées par les couleurs à répétition, pensez à la Crème N°26R riche en huile de sésame, de ricin, de jojoba  et de germe de blé.

  • Les vitamines du groupe B : Indispensables au maintien d’une chevelure en pleine forme. On connaît principalement la vitamine B7 ou biotine utilisée en injections intra-musculaires ou en mésothérapie, souvent associée à la vitamine B5 (bépanthène)
    1. Vitamine B9 (folate) : participe à la création de nouvelles cellules, assure une bonne circulation sanguine en participant à la production des globules rouges. Le cuir chevelu s’en trouve donc naturellement irrigué et bien oxygéné, ce qui bénéficie aux follicules pileux. A ce titre, elle favorise la pousse des cheveux.
    2. Vitamine B12 : cible principalement l’équilibre nerveux et le bon fonctionnement du cerveau, elle se trouve essentiellement dans les produits d’origine animale mais aussi dans le miso et l’algue nori.
    3. Vitamine B1 (ou thiamine) : impacte la croissance des cellules et régule le taux de sucre dans le sang
    4. Vitamine B2 (Riboflavine) : c’est une vitamine-clé qui contribue au bon fonctionnement de l’organisme en général. Dotée de propriétés anti-oxydantes et protectrices, elle contribue à la bonne croissance cellulaire et maintient un taux de fer optimal dans le sang. C’est une vitamine naturellement présente dans de nombreux aliments (céréales, poissons, etc,..), une alimentation variée permet généralement d’avoir un apport suffisant.
    5. Vitamine B3 (niacine ou vitamine PP) : en stimulant la circulation sanguine au niveau de la racine du cheveu, elle favorise la vigueur du follicule pileux et la croissance des cheveux. Il est avéré qu’une carence en vitamine B3 peut provoquer une chute des cheveux. Hydro-soluble, attention au mode de cuisson des aliments qui en contiennent (volaille et légumes secs par exemple). La levure de bière constitue un complément alimentaire riche en vitamine B3.
    6. Vitamine B5 (bépanthène) : une autre vitamine-clé pour le cheveu car elle participe à la croissance cellulaire (donc à celle des cheveux), participe à la synthèse de certaines hormones et au métabolisme des nutriments. Elle contribue aussi au bon fonctionnement du système nerveux et de notre niveau d’énergie, ce qui explique qu’une carence peut se traduire par une fatigue intense, voire une dépression. De nombreux aliments en sont riches : céréales, avocats, noix de cajou, …il n’y pas de risque de surdosage.
    7. Vitamine B6 : c’est l’amie d’une kératine forte et saine car elle contribue activement à la synthèse des protéines, principal constituant de la kératine. En outre, elle agit en synergie avec les autres vitamines du groupe B, en renforçant l’action de chacun d’entre elle. Régulateur de notre métabolisme, elle participe à la production des globules rouges et à la protection de notre système immunitaire. En cas de cheveux ternes, cassants ou désséchés, et même en cas de chute de cheveux, un manque de vitamine B6 peut en être la raison. Heureusement, il est facile d’en trouver dans une alimentation variée et équilibrée.  Dans nos pays occidentaux, manquer de vitamine B6 est fort peu fréquent. Des cheveux en mauvais état seront plutôt la conséquence d’une carence multiple et, éventuellement de facteurs externes (produits agressifs, manipulations cosmétiques répétées ou mal adaptées,…).
    8. Vitamine B7 (ou B8 ou H ou biotine) : participe au métabolisme des glucides et des protéines, contribue au bon fonctionnement de l’organisme en général. Une déficience en biotine peut avoir un effet néfaste sur l’état des cheveux. Pourtant,  cf Vidal : L’avis du spécialiste « Les nombreux compléments alimentaires destinés à renforcer la chevelure et contenant de la biotine ainsi que de l’acide pantothénique (vitamine B5) négligent deux faits : hors carence avérée, aucune de ces vitamines n’a montré d’effet bénéfique sur les cheveux. Par ailleurs, leur absorption par l’intestin est réduite lorsqu’elles sont prises simultanément. »

Outre les vitamines qui participent au bon état des cheveux, certains minéraux et oligo-éléments contribuent activement à préserver la qualité de notre chevelure ; parmi ceux-ci :

  • Fer : c’est par le biais de la production d’hémoglobine (le fer participe activement à cette production), qui transporte les nutriments et l’oxygène indispensables à la croissance du cheveu jusqu’au follicule pileux, que le fer joue un rôle essentiel. Ce qui explique pourquoi les femmes dont les règles sont abondantes, les personnes ayant une alimentation comprenant peu d’aliments riches en fer (lentilles ou viande rouge), doivent faire attention et surveiller leur taux de ferritine (réserve de fer dans le sang). Une carence en fer est synonyme d’une chevelure appauvrie, de cheveux fragiles et qui s’affinent. Cependant, une supplémentation appropriée fera remonter le taux de fer dans le sang et, si aucun autre problème n’est détecté, les cheveux reprendront naturellement vie au bout de quelques mois.

  • Zinc : c’est un anti-oxydant qui, à ce titre, favorise la croissance et le renouvellement normal des cellules. Il permet de lutter contre le vieillissement prématuré des cellules et contribue à la production de protéine et de collagène Un taux normal permet également de lutter contre les pellicules. Une chute de cheveux, des cheveux sui deviennent fragiles, peuvent tout à fait avoir une carence en zinc pour origine. On en trouve dans les huîtres, les légumineuses et la viande, entre autres. Attention, le stress, tout comme le thé ou le café, font baisser plus rapidement nos réserves.

  • Magnésium : alors qu’il joue un rôle fondamental pour l’organisme : maintien du niveau d’énergie, synthèse des protéines, équilibre nerveux, peau, os et dents en parfaite santé, ce minéral n’est pas produit par le corps humain. Si l’on n’y prend garde, on se retrouve vite en carence. Conséquence pour le cheveu : des cheveux secs, cassants, une propension aux pellicules… Alors, en cas de stress ou de fatigue nerveuse, on fait le plein de cacao, de bananes ou d’amandes. On peut aussi faire une cure de compléments alimentaires.

  • Acides aminés : composés organiques présents en toutes petites quantités dans notre organisme, ils participent au bon fonctionnement de notre métabolisme. Si plusieurs centaines sont présents dans notre corps, seuls une quinzaine sont particulièrement utiles à la santé du cheveu. Ils ont pour principales fonctions d’agir sur la croissance et la vitalité du cheveu. L’arginine participe au renforcement et à la croissance des cellules, favorisant ainsi la pousse d’un cheveu sain et fort. La cystine entre également dans la composition des protéines, son rôle est de première importance dans la cohésion des cellules.

En résumé, ce petit tableau vous aide à trouver une réponse à votre problème de cheveux et de cuir chevelu :

PROBLÈME POSÉINGRÉDIENTSACTIONS
Affinement du cheveu,
Perte de densité
Acides aminés soufrés + Zinc + B6Tonicité des repousses, croissance du cheveu,
contrôle du sébum
  Vieillissement
prématuré du cheveu 
Autres vitamines B. Vitamine D,
Zinc et Magnésium (anti-oxydants)
Action anti-radicalaire sur les cellules du
follicule pileux
Pellicules,
Démangeaisons
Provitamine A
Vitamine D
1° Assainit le cuir chevelu
2° Calme les irritations
PsoriasisMagnésiumImmunomodulatrice
Stress comme facteur
de chute de cheveux
MagnésiumRégulateur des tensions nerveuses

Ci-dessous, sont rassemblés les AQR (apports quotidiens recommandés) concernant les vitamines et minéraux essentiels à la vitalité des cheveux :

VITAMINESAQRMINÉRAUXAQR
Provitamine A4,80 mgCuivre2 mg
A – Rétinol800 µgFer14 mg
B2 – Riboflavine1,4 mgMagnésium350 mg
B3 – Niacine (PP)16 mgSélénium120 µg
B5 – Bépanthène6 mgZinc10 mg
B6 – Pyridoxine1,4 mg
B8 – Biotine50 µg
Vitamine D (Calciférol)15 µg/J*
E – Tocophérol12 mg
*   La vitamine D est à part,  Les médecins spécialistes de cette vitamine recommandent maintenant des ANC (Apports Nutritionnels Conseillés) plus importants, soit 50 µg/mL

Votre diagnostic capillaire personnalisé à 25€

Votre question : Quelles sont les meilleures vitamines pour les cheveux ?

Le cheveu est vivant, il est constitué de protéines (la kératine) à 95 % environ.  Pour se maintenir en bonne santé, le cheveu a besoin de vitamines du groupe B responsables de la croissance et du renouvellement cellulaire, de vitamine E et de vitamine D qui jouent un rôle protecteur. Fer et magnesium vont eux contribuer à la circulation sanguine et à l’oxygénation des cellules. Multi-vitamines = synergie.

A propos de l'auteur

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Diagnostic Clauderer approfondi

Faites établir un bilan complet de vos cheveux

Rejoignez nos abonnés

Obtenez un accès privilégié à nos articles, dossiers, mises à jour, et plus

50 ans d'expérience

Depuis 1968

Efficacité démontrée

Produits brevetés

4 000 clients

Par an

Produits naturels

Fabriqués en France

Retour en haut