Que faire pour épaissir mes cheveux qui s’affinent ?

Conseils pour les cheveux fins
Conseils pour les cheveux fins


Avoir les cheveux naturellement fins est une chose, les voir qui s’affinent de jour en jour en est une autre et ce, quelle que soit leur épaisseur d’origine. Il ne faut pas attendre d’observer des zones clairsemées sur son cuir chevelu pour prendre les choses en main. 

Comme bon nombre de caractéristiques physiques, la nature de nos cheveux est principalement liée à notre patrimoine génétique : couleur, épaisseur, boucles, font partie de notre héritage. Inutile donc d’envier la chevelure volumineuse et les jolies boucles de votre collègue. Collègue qui peut tout aussi bien vous envier votre chevelure lisse au carré droit ! 

Si un cheveu fin nécessite des soins spécifiques (pas de textures trop riches qui l’alourdissent, pas d’agression lors du coiffage, attention aux défrisages et autres lissages,..), il n’en demeure pas moins un cheveu en bonne santé. Il est simplement fragile par nature. 

Par contre, quel que soit le point de départ – cheveu fin ou épais – il faut s’inquiéter dès que l’on constate les premiers signes d’affinement car la situation ne s’améliorera pas sans soin adapté. 

Malheureusement, cette perte de densité est souvent insidieuse et l’on peut remarquer une perte de volume en faisant une coiffure que l’on n’avait pas faite depuis quelque temps par exemple : la queue de cheval est moins épaisse, l’élastique ne « tient » plus comme avant ; regarder des photos remontant à quelques années peut aussi vous faire prendre conscience que votre chevelure a perdu de sa densité au fil du temps. On peut aussi remarquer qu’ils cassent plus fréquemment lors du coiffage, signe que la kératine, fragilisée, est abimée, et que la fibre capillaire est endommagée : il faut alors réparer d’urgence.

Si vos cheveux ont tendance à s’affiner, il peut y avoir plusieurs causes : des causes internes et des causes externes. Malheureusement, elles peuvent se combiner. Une fois identifiées, il est alors facile de trouver des solutions efficaces pour épaissir la chevelure ou tout au moins pour en ralentir la dégradation. 

Suivez nos conseils d’experts pour ne pas perdre espoir face à des cheveux qui s’affinent. 

Causes internes :

De multiples facteurs internes peuvent provoquer l’affinement de votre cheveu : sensibilité aux androgènes, manque de fer, déséquilibre thyroïdien…

S’il s’agit d’une sensibilité du cuir chevelu aux androgènes (plus de 90% des cas), l’affinement du cheveu ne s’accompagne pas forcément d’une chute de cheveux anormale. Souvent on ne prend conscience du problème que lorsque les cheveux deviennent plus difficiles à coiffer, quand ils s’emmêlent lors du brossage. Il peut aussi y avoir des zones du crâne où les cheveux sont plus clairsemés (ces zones sont d’ailleurs localisées différemment selon que l’on est un homme ou une femme).  La perte de cheveux androgénétique entraîne de facto un appauvrissement de la chevelure puisque les cycles de vie du cheveu vont raccourcir de plus en plus, en générant à chaque fois un cheveu de plus en plus faible. Finalement il n’y aura plus du tout de repousse. Avant d’en arriver là, un traitement s’impose. 

A noter : ce que d’aucuns nomment le « vieillissement de la chevelure » n’est rien d’autre qu’une façon « marketing » de nommer les conséquences d’une alopécie androgénétique, principalement chez la femme. En effet, après la ménopause, l’effet potentiellement néfaste des androgènes (les hormones mâles) sur les follicules pileux ne sera plus contrebalancé par les hormones féminines. Néanmoins, sans prédisposition androgénétique, le cheveu continuera à se renouveler selon son rythme habituel, sans effet dommageable notable sur la qualité et la quantité de cheveux.   

Une carence en fer (nutriment indispensable à la bonne santé du cheveu) ou un  problème  thyroïdien peuvent aussi être responsables de cheveux qui deviennent de plus en plus fins. Dans le cas d’un problème thyroïdien, d’autres caractéristiques sont présentes car la texture du cheveu peut changer : cf Chute de cheveux et thyroïde. Une carence en fer peut facilement être résorbée par une supplémentation et un régime alimentaire équilibré même si cela peut prendre plusieurs mois avant de retrouver des taux suffisamment corrects pour que le cheveu retrouve sa pleine santé.  Les déséquilibres thyroïdiens sont couramment soignés de nos jours et une fois le traitement médical adapté mis en place, là encore, les cheveux retrouveront leur rythme de pousse normal — sauf si d’autres facteurs non traités ou non identifiés s’y agrègent. Il est donc conseillé de rester vigilant et d’entreprendre un traitement d’appoint (cure ponctuelle de vitamines par exemple) pour fortifier les cheveux et stimuler leur croissance.

Causes externes

Le stress constitue un facteur aggravant lors d’un problème capillaire. Ce facteur doit être pris au sérieux car il peut tout à fait accroître voire déclencher l’affaiblissement de la chevelure.  

Une remarque, pour les femmes sous contraceptif, attention au choix de votre pilule : si la composition de celle-ci favorise l’androgénie, elle peut contribuer à l’affinement de vos cheveux. Voir notre page :  Cheveux et contraception hormonale.

Comme nous l’avons vu précédemment, une perte de volume peut être le résultat d’une casse importante et qui s’éternise. Cheveux frisés, crépus, cheveux maltraités par des manipulations cosmétiques agressives et trop rapprochées dans le temps, soins capillaires inadaptés au type et à la nature du cheveu, … tous ces facteurs peuvent engendrer un amincissement de la chevelure. A noter que l’on peut confondre chute de cheveux et casse : ce sont deux phénomènes différents qu’il faut traiter en conséquence.

Solutions pour retrouver des cheveux plus épais et densifier la chevelure

Sans un traitement capillaire adapté dès les premiers signes, les cheveux qui s’affinent ne retrouveront jamais leur volume initial. Il faut donc trouver le traitement approprié avant qu’il ne soit trop tard car, bien souvent, on ne peut que réparer et sauver une situation à l’instant T, pas forcément retrouver la densité que l’on avait 10 ou 20 ans auparavant.

La bonne solution est de combiner prévention et traitement pour un effet anti-affinement au top !

Prévention :  de la douceur avant toute chose

Si vos cheveux sont fins et/ou ont tendance à s’affiner, la clé de la réussite est de les traiter avec douceur et bienveillance DONC =>

  • pas  de sèche-cheveux trop chaud,  trop près de la fibre capillaire
  • espacer autant que possible les manipulations cosmétiques qui endommagent la fibre capillaire  
  • pas de produits cosmétiques tels que laques ou gels qui vont gainer la kératine et provoquer une casse prématurée
  • éviter l’emploi trop fréquent d’une huile végétale trop riche (huile de coco) qui peut alourdir le cheveu, le rigidifier et provoquer sa casse 

Traitement : soin et réparation

  • un soin capillaire adapté aux cheveux fins comporte : un shampooing doux, une crème lègère pour hydrater et renforcer la fibre capillaire (la chitine de la Crème N°25 est une excellente solution), et, dans l’idéal, séchage à l’air libre, coiffage avec les doigts. Bien sûr on privilégie des produits capillaires naturels qui n’agresseront ni le cuir chevelu ni la fibre du cheveu.
  • faire des massages réguliers de votre cuir chevelu pour oxygéner le collagène situé autour des follicules pileux. Le cas échéant, utilisez une huile stimulante légère. Le bénéfice est double : vous créez un environnement plus favorable à leur développement, vous les rendez plus réceptifs aux actifs traitants qu’ils vont recevoir. En effet, un cheveu qui s’affine correspond, sous le cuir chevelu, à un follicule pileux et à une racine qui se sont eux-mêmes rétrécis. C’est donc à ce niveau qu’un soin local sous-cutané doit agir. 
  • renforcer la vigueur des follicules pileux pour stimuler la pousse de cheveux plus forts, à la  durée de vie plus longue donc plus épais à terme : Sérum activateur de repousse N°6R associé à un Lait pour purifier le cuir chevelu et accentuer l’effet du sérum en sous-cutané.
  • cure de vitamines spécialement formulées pour la beauté et la santé du cheveu : vit B, levure de bière, oligo-éléments. Elles sont plus actives si elles agissent en synergie avec un traitement local.
  • mode de vie et hygiène alimentaire : sans tomber dans les excès, on adopte une alimentation saine en privilégiant les aliments peu ou pas transformés, les protéines animales ou végétales de bonne qualité, les aliments riches en fe, en zinc et en vitamines du groupe B. 

Et puis on n’oublie pas de couper régulièrement les pointes affinées et en mauvais état : une coupe adaptée peut apporter un effet de volume à la chevelure tout en éliminant des longueurs fines et tristes. Pensez aussi aux jeux de lumière apportés par une coloration pour parfaire l’illusion d’une chevelure plus dense.

Vos questions sur les cheveux qui s’affinent

Mes cheveux s’affinent, quelles vitamines me recommandez-vous ?

L’affinement des cheveux est un symptôme dont il faut trouver la cause pour bien le traiter. Dans tous les cas, les compléments alimentaires ne pourront constituer qu’un traitement d’appoint à un traitement local visant à stimuler la pousse de cheveux plus épais.

Comment épaissir mes cheveux ? 

Avec le traitement Clauderer, nous avons observé une augmentation de l’épaisseur des racines de 55 % et de l’épaisseur de la kératine de 20 % dès 4 mois de traitement (échantillon représentatif de 300 personnes).

Diagnostic Clauderer approfondi

Faites établir un bilan complet de vos cheveux

Rejoignez nos abonnés

Obtenez un accès privilégié à nos articles, dossiers, mises à jour, et plus

50 ans d'expérience

Depuis 1968

Efficacité démontrée

Produits brevetés

4 000 clients

Par an

Produits naturels

Fabriqués en France

Retour haut de page