Astuces et solutions pour remédier aux cheveux clairsemés chez la femme

Plus qu’un simple atout de séduction, la chevelure symbolise la féminité. Au fil des années malheureusement, nombreuses sont les femmes qui constatent que leurs cheveux ont tendance à perdre en volume et en densité. Elles ont aussi l’impression que la pousse des cheveux semble ralentir. Il est difficile et particulièrement stressant de vivre avec une chevelure clairsemée, aussi bien pour des raisons esthétiques que pour la santé en général. 

Pour trouver une solution au problème des cheveux clairsemés, il est indispensable d’en connaître la ou les causes. Quand les cheveux perdent de leur densité, il est normal de s’inquiéter et de vouloir un traitement qui va résoudre le problème. Certaines femmes (mais les hommes aussi) peuvent, dans un premier temps, commencer par camoufler l’affinement ou les zones affaiblies ; si la phase d’affaiblissement perdure et que l’on n’arrive pas à ralentir la dégradation des cheveux, alors il faut s’attaquer aux raisons plus profondes de cette perte de cheveux et envisager de véritables traitements capillaires, qu’ils soient d’ordre médical (un traitement anti-chute comme le minoxidil et ses dérivés) ou plus naturel mais tout aussi – voire plus – efficace et sans effets secondaires. L’objectif d’un traitement capillaire (vitamines « spécial cheveux », traitement topique) étant de stimuler les follicules pileux pour qu’ils génèrent de nouveaux cheveux en meilleure santé, dont la durée de vie plus longue donnera l’assurance d’une densité capillaire retrouvée.

En attendant, pour répondre à cette angoisse légitime, de nombreuses sociétés s’engouffrent dans cette brèche et proposent des solutions (Minoxidil, PRP…) parfois présentées comme « miracle ». Le retour d’expérience de nos clientes est plus mitigé. En revanche, voici des astuces et conseils pratiques qui vous permettront de remédier au quotidien et sur le long terme à ce problème de cheveux clairsemés. En complément, vous pouvez découvrir notre article sur la repousse des cheveux chez la femme.

Cheveux clairsemés chez la femme : quelles sont les causes ?

En matière de chute de cheveux le facteur héréditaire est l’une des causes les plus courantes. Les femmes comme les hommes sont concernés.

La perte de densité capillaire se produit lorsque les follicules pileux ont une sensibilité génétique aux hormones mâles, les androgènes. Une enzyme, la 5-alpha reductase, transforme les androgènes en dihydrotestostérone (la DHT). Lorsque cette hormone interagit avec les follicules pileux elle vient stopper ou ralentir la croissance des cheveux. Par conséquent, les cheveux deviennent de plus en plus fins (leur durée de vie raccourcit) et clairsemés (manque de renouvellement). Et ce n’est pas parce que l’on parle d’alopécie androgénétique et d’un processus lié aux hormones mâles que les femmes sont épargnées par ce type de perte de cheveux. Ce qui importe en réalité c’est la prédisposition et le caractère héréditaire du problème. 

Des cheveux qui s’affinent sont d’ailleurs l’un des signes visibles de l’alopécie androgénétique chez la femme.

Des micro-inflammations du cuir chevelu chez la femme peuvent également être à l’origine de l’appauvrissement des cheveux. Ces légères irritations se produisent lorsque la peau qui se situe autour des follicules pileux s’enflamme. Ce qui entraîne naturellement un affaiblissement de la racine des cheveux. Et quand la racine s’affaiblit, le cheveu n’a pas la possibilité de s’ancrer durablement dans le follicule pileux, il est trop fin et chute prématurément. Le cycle de vie du cheveu s’accélère, chaque cheveu qui repousse est un cheveu encore plus fin que le précèdent. Des zones de plus en plus clairsemées apparaissent sur le cuir chevelu. Conséquence inévitable : la perte de cheveux est inexorable si l’on n’entreprend pas un traitement pour enrayer au mieux la phase de dégradation.

Il arrive également que les cheveux clairsemés aient pour origine un problème de santé. Il peut s’agir d’une carence en fer en vitamine D ou d’une maladie auto-immune ou d’un mauvais fonctionnement de la thyroïde. La solution dépendra des causes : on pourra remédier à une carence en modifiant son alimentation, en prenant des vitamines ou bien en revoyant son hygiène de vie le cas échéant. Un bilan sanguin complet permettra à votre médecin d’identifier les éventuels facteurs qui peuvent influer sur la chute des cheveux. Souvent, une simple supplémentation en fer et/ou en vitamine D suffiront à ralentir considérablement la chute de cheveux surtout si cette dernière est ponctuelle et passagère (après un accouchement par exemple). Et puis, savoir ce qu’il en est exactement vaut mieux qu’un stress inutile. Les problèmes de thyroïde notamment se soignent facilement de nos jours, à condition d’avoir les traitements adaptés dès que possible. En plus, une fois l’équilibre thyroïdien stabilisé, les problèmes de chutes de cheveux vont peu à peu disparaitre. Un traitement médical adéquat permettra de faire face à des dysfonctionnements plus sérieux.

La prise de certains médicaments a aussi un impact négatif sur la densité des cheveux. Il s’agit notamment des antiacides, des anti-hypertenseurs et des anticoagulants. C’est pourquoi il est essentiel de bien lire la notice et de vérifier si la perte de cheveux figure dans la liste des effets secondaires de vos médicaments. Il n’est pas question ici de stopper ses traitements en cas de chute de cheveux ou autres problèmes capillaires mais simplement de s’informer et d’évoquer la question avec son médecin traitant dans le cas où des alternatives plus « hair-friendly » soient disponibles.

La perte de densité des cheveux peuvent également être liés aux modifications hormonales que vivent les femmes. En général, ces changements interviennent à différentes périodes de la vie d’une femme, à savoir une grossesse et un accouchement à la pré-ménopause et à la ménopause bien sûr. Le stress constitue un facteur aggravant (nos cheveux reflètent notre état physiologique et psychique) à ne pas négliger et certaines étapes de la vie d’une femme sont plus difficiles à gérer que d’autres.

En outre, un choc opératoire, une anesthésie générale, une hémorragie ou une fièvre élevée et prolongée sont susceptibles de rendre les cheveux plus fins. Là encore, le facteur stress peut jouer.

Astuces pratiques pour densifier les cheveux clairsemés

Pour camoufler, même provisoirement, les effets déprimants d’un crâne dégarni et de cheveux clairsemés, il existe aujourd’hui sur le marché plusieurs types de produits. Ces solutions cosmétiques ne sont pas de véritables soins capillaires mais ils permettent au moins de proposer aux femmes (mais aux hommes également) une réponse pratique et rapide à leur problème de cheveux clairsemés. Avant de passer à une phase plus médicale et chimique comme l’usage du Minoxidil, commencez par ces conseils.

Le spray texturisant

Le spray texturisant est une astuce simple pour camoufler les zones qui manquent de densité mais qui bien sûr ne règle pas le problème de fond. Il s’applique directement au niveau des racines pour un rendu visiblement plus dense et une apparence plus volumineuse, même sur les longueurs. Lorsque vous appliquez le produit sur les cheveux rares et fins, n’hésitez pas à décoller les racines du cuir chevelu pour encore plus de volume.

Bien brosser ses cheveux

Contrairement à ce que l’on pense, la manière de brosser les cheveux a un impact non négligeable sur la densité des cheveux. Prenez ainsi le temps de les débarrasser des impuretés matin et soir. En plus d’oxygéner le cuir chevelu, cette astuce stimule également la microcirculation. Les mouvements se font dans tous les sens, du haut du crâne vers la nuque et inversement, sans oublier les côtés.

Masser le crâne

Masser régulièrement le crâne avec le bout des doigts apporte de la densité aux cheveux clairsemés. Il est important de procéder avec méthode, que ce soit sur cheveux secs ou cheveux mouillés. Bonus d’un massage du cuir chevelu réussi : effet bien-être instantané, adieu le stress ! Alors pensez à intégrer un bon massage du cuir chevelu dans votre routine de soins capillaires pour en récolter tous les bienfaits.

Commencez au niveau de la nuque et remontez jusqu’au sommet de votre crâne. L’objectif est de rester sur le sens de la microcirculation et respecter la répartition des vaisseaux sanguins. Contrairement à une idée reçue, il ne faut surtout pas effectuer ces massages lors d’un shampooing. Les shampooings contiennent en effet de substances lavantes qui viendront agresser davantage les racines de vos cheveux déjà fragiles.

Utiliser de la poudre pour cheveux

Composée de kératine, la poudre pour cheveux fins donne – dès l’application – l’apparence d’une chevelure plus dense et peut camoufler efficacement des cheveux clairsemés ou un cuir chevelu un peu dégarni. Il suffit de la saupoudrer sur les cheveux. En enrobant chaque cheveu, le produit gomme l’aspect clairsemé de façon temporaire.

Le produit restera en place sur les cheveux très clairsemés jusqu’au prochain shampoing. N’hésitez pas à ajouter un spray sublimateur pour fixer la poudre et rendre vos cheveux plus brillants.

Conseils pour un traitement anti-chute de cheveux efficace

Utiliser les bons shampoings

Pour traiter correctement les cheveux clairsemés, il est essentiel de bien choisir son shampoing. L’Emulsion Clauderer n°18 est particulièrement indiquée pour apporter volume et brillance grâce à ses extraits naturels de ginseng et levure de bière entre autres. Mieux vaut éviter les produits contenant du silicone ! Même si ce composant apporte de la brillance, il a tendance à étouffer la fibre capillaire et à alourdir la chevelure, surtout les cheveux fins. Le silicone n’est en aucun cas un produit de soins, c’est même plutôt un faux ami. Privilégiez les formules plus naturelles et sans silicone autant que possible ! Découvrez aussi notre article complet sur la pousse des cheveux.

N’oubliez pas d’appliquer un après-shampoing pour démêler les cheveux en douceur. Suite à ce manque de volume, les cheveux clairsemés ont tendance à graisser plus vite, ce qui donne cet effet raplapla. Petite astuce pour y remédier, vous pouvez même utiliser des produits pour cheveux gras.

Faire le plein de vitamines dans son alimentation

Pour être en bonne santé, les cheveux, tout comme la peau, ont besoin d’un apport quotidien en vitamines.
La vitamine B1 est utile pour une croissance harmonieuse des cheveux, tandis que la vitamine B5 favorise la densité capillaire. Une cure de levure de bière à chaque changement de saison est également un complément intéressant pour cheveux fins et clairsemés.

Recourir aux compléments alimentaires

Les compléments alimentaires aident aussi à améliorer la densité des cheveux clairsemés. En effet, ces produits contribuent à stimuler la croissance des cheveux en apportant une réponse positive aux éventuelles carences nutritionnelles (on pense notamment au fer et à la vitamine D, ainsi qu’à la vitamine B12) qui affectent la chevelure.

Privilégiez dans ce cas les produits multi-vitamines formulés à base de vitamine B6, de cuivre, de zinc ou de ginseng comme la cure de Racines Plus.
En général, un traitement pour cheveux fins et clairsemés qui s’étale sur environ trois mois est nécessaire pour renforcer le cycle capillaire. Pour obtenir de meilleurs résultats, il est préférable de combiner les compléments alimentaires avec l’application d’un traitement local fortifiant : découvrir les solutions Clauderer.

Les réponses à vos questions sur les cheveux clairsemés chez la femme

Comment épaissir les cheveux fins et clairsemés ?

Pour épaissir les cheveux fins et clairsemés, il est important de bien choisir sa routine capillaire. Utilisez un shampoing sans silicones, pour éviter d’agresser davantage les cheveux déjà fragilisés. Le masque nourrissant est aussi important, ainsi que l’après-shampoing qui facilite le démêlage. Le no-poo et les poudres indiennes qui remplacent le shampoing offrent également de beaux résultats sur les cheveux qui manquent de volume.

Comment avoir des cheveux épais avec une recette de grand-mère ?

Les recettes naturelles à base d’ingrédients extrêmement riches sont vos meilleures alliées. Voici un exemple de mixture facile à préparer : une banane, une cuillère d’huile d’olive et une cuillère de miel. Appliquez la pâte obtenue sur toute la chevelure en veillant à bien masser le cuir chevelu. Vous pouvez utiliser ce soin maison chaque semaine en guise de masque.

Comment cacher des cheveux clairsemés ?

Inspirez-vous de ces astuces de coiffeurs pour cacher vos cheveux clairsemés : vous pouvez crêper quelques mèches pour donner du volume ou former une queue de cheval un peu lâche. Les coiffures avec tresses sont également efficaces. Évitez tout simplement de les serrer trop fort afin de donner cette illusion de volume ! Autre option, une coloration ton sur ton crée des jeux d’ombre et de lumière qui donnent l’impression d’une chevelure épaisse.

Jean-François Cabos

Jean-François Cabos est le créateur d’une méthode unique de soin du cheveu élaborée à l’issue des recherches qu’il a coordonnées et qui ont donné lieu à la publication du livre “Cheveux, Racines de Vie” avec Hélène Clauderer aux éditions Robert Laffont (Collection “Réponses/ Santé”).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *