Cheveux clairsemés & fins chez l’homme

Cheveux clairsemés & fins chez l'homme 2
Nos conseils pour vivre avec des cheveux clairsemés

Introduction

Au fil du temps, il n’est pas rare qu’un homme constate que sa chevelure s’affine, notamment sur certaines zones bien précises du crâne où la chevelure est de plus en plus clairsemée. Chez certains, l’affinement de la chevelure peut démarrer très tôt, dès la puberté, et il est alors  important d’en repérer les premiers signes afin de se prendre en main le plus rapidement possible. Chez d’autres, le phénomène de calvitie est plus lent  et donc plus insidieux. S’il n’y a pas actuellement de « produit miracle » pour lutter contre les cheveux clairsemés ou qui s’affinent, il n’en existe pas moins de multiples solutions pour stimuler la croissance d’une kératine en bonne santé. Il est aussi possible d’avoir recours à des solutions de « camouflage » de la plus légère (spray texturisant) à la plus invasive (chirurgie). Passons-les en revue ensemble.

10 conseils pour traiter les cheveux clairsemés chez les hommes

Les cheveux qui s’affinent et la chevelure qui devient de plus en plus clairsemée sont d’abord des conséquences du vieillissement naturel de l’organisme. Les cycles biologiques ralentissent (c’est inéluctable). Mais s’agissant des cheveux, ce vieillissement peut être considérablement accéléré par d’autres facteurs, au premier rang desquels la réceptivité de nos follicules pileux à l’action des hormones mâles. Cette perte de cheveux de type androgénétique touche très particulièrement les hommes (parfois dès leurs 20 ans), est souvent mal vécue et mérite donc que l’on s’y arrête

Sur ce site, nous en avons expliqué les mécanismes, décrit les signes avant coureurs et détaillé les solutions à mettre en place. Un seul objectif : enrayer cette calvitie qu’on pense inéluctable mais qui ne l’est pas.

Pour ceux d’entre nous qui constatent l’apparition sur certaines zones du crâne de cheveux de plus en plus clairsemés, nous parlerons ici de la façon dont il est possible de couvrir les zones concernées. Nous aborderons également les différentes méthodes couramment recommandées afin de tenter de re-dynamiser la  croissance des cheveux chez les hommes, les produits et traitements habituellement prescrits pour traiter les cheveux clairsemés et qui s’affinent et bien sûr les solutions qui visent à améliorer l’apparence et la densité des cheveux sur le crâne.

Les conseils les plus habituels pour permettre de couvrir les cheveux clairsemés

Pour chercher à couvrir les zones sur lesquelles les cheveux sont déjà clairsemés, les parties de votre crâne ayant souffert d’une perte de cheveux, voici les conseils esthétiques qui pourront en premier lieu vous être donnés :

Votre diagnostic capillaire personnalisé à 25€

1. Adoptez un complément capillaire

Une prothèse capillaire (ou un volumateur) peut couvrir des zones plus ou moins larges du crâne. Ces compléments capillaires permettent ainsi de recouvrir complètement les zones marquées par une alopécie ou présentant des cheveux clairsemés. Ajoutons que ces compléments capillaires peuvent être élaborés avec des cheveux naturels et ainsi correspondre assez fidèlement aux caractéristiques naturelles de vos cheveux (couleur, épaisseur, implantation). Bien réalisés, ils ne sont pas « visibles » comme pouvaient l’être les perruques d’antan. Toutefois, notons que ces prothèses capillaires sont pour la plupart fixées de différentes façons. Selon le mode de vie, elles peuvent être fixées par adhésifs ce qui permet de les retirer tous les soirs pour aérer le cuir chevelu, mais le plus souvent l’utilisation de colle est préconisé pour un maintien d’une durée de 3 semaines renouvelables. Attention à cette technique de pose qui peut engendrer des problèmes cutanés et un élargissement de la zone clairsemée à long terme.

2. Utilisez des sprays pour le cuir chevelu

Cette pratique semble se développer. L’idée est d’utiliser un spray qui contient des colorants correspondant à la couleur de vos cheveux, et d’appliquer ces colorants directement sur la peau de crâne. Après application, le contraste entre la couleur naturelle de la peau de votre cuir chevelu et la couleur de vos cheveux sera considérablement diminué. En conséquence, les zones concernées par la chute de cheveux ou par les cheveux clairsemés seront visuellement moins marquées, la peau du cuir chevelu ayant – après application du spray – une couleur proche de celle de vos cheveux. C’est certes purement visuel, la densité des cheveux n’étant pas modifiée, mais cela donne tout de même l’impression que les cheveux sont moins clairsemés.

3. Changez votre coiffure

Les coiffeurs redoublent souvent d’ingéniosité pour vous proposer des coiffures, un « look » qui permet d’atténuer visiblement une calvitie. La plus connue est la coiffure dite « de Pompadour ». Cette coiffure est nommée en référence à Madame de Pompadour, favorite du roi Louis XV. C’est une technique qui consiste à surélever les cheveux au dessus du front, parfois depuis les côtés pour mieux les rabattre vers l’arrière du crâne. Depuis le 18ième siècle, cette technique de coiffage a traversé les époques, s’ajustant aux modes. Les exemples (certes un peu caricaturaux)  qui nous viennent à l’esprit sont les coiffures de James Dean, Elvis Presley ou Donald Trump. Mais les coiffeurs, ces artistes de la mise en forme de la chevelure sauront vous proposer une coiffure s’inspirant de cette technique mais qui sera à la fois contemporaine et efficace pour masquer vos cheveux clairsemés.   

Les traitements du cuir chevelu et les traitements médicaux

Nous allons donc détailler ces « solutions », depuis les plus simples qui visent essentiellement à prévenir la chute ou stimuler la croissance jusqu’aux plus lourdes (les interventions chirurgicales).

4. Les massages du cuir chevelu

Masser le cuir chevelu permet de stimuler la micro circulation sanguine et donc d’apporter vers les follicules pileux les nutriments dont ils ont besoin pour fabriquer de la fibre capillaire, donc faire pousser les cheveux.

Cette solution présente l’avantage d’être totalement naturelle. Attention toutefois, 2 écueils sont à éviter.

Le premier: masser ne veut surtout pas dire frotter. L’idée est donc d’appliquer le bout des doigts sur le crâne et de faire bouger (mobiliser) la peau du cuir chevelu par rapport aux os du crâne, sans jamais frotter le cuir chevelu. 

Le seconde erreur à ne pas commettre: masser durant le shampooing. Les shampooings sont des produits conçus et formulés pour laver les cheveux, pas le cuir chevelu. Masser lors d’un shampooing aura un effet opposé à celui recherché : plutôt que d’être stimulés, les follicules pileux seront agressés par les agents détergents !

5. Les massages réalisés avec l’ajout d’huiles essentielles

Les huiles essentielles sont utilisées et connues depuis l’antiquité pour favoriser la croissance des cheveux, fortifier les follicules pileux, assainir le cuir chevelu et lutter  contre la chute des cheveux, ceci en particulier chez les hommes.

La plus connue est l’huile essentielle de lavande (Lavendula Augustifolia). Cette huile essentielle est en effet considérée comme globalement bien tolérée par la peau et reconnue comme « sans danger » pour l’organisme. Ce sont surtout ses propriétés « anti androgènes » qui ont été démontrées et qui nous intéressent ici. Ces propriétés la rendent a priori potentiellement très interessante pour combattre les cheveux clairsemés chez l’homme : https://pubmed.ncbi.nlm.nih.gov/30000925/

Attention: comme toutes les huiles essentielles, l’huile essentielle de lavande est susceptible de provoquer des allergies. Avant de l’appliquer sur votre crâne, nous vous conseillons un test très simple à réaliser: déposer une goutte d’huile essentielle au creux de votre coude puis recouvrez d’un sparadrap. Si dans les minutes qui suivent vous ressentez un picotement, retirez le sparadrap et rincez à l’eau claire. Même sans la sensation d’un picotement suivant l’application, gardez ce « patch test » 24 heures avant de retirer le sparadrap. Si vous constatez une rougeur, rincez aussi à l’eau claire. Dans les 2 cas (picotements immédiat ou rougeurs après 24 heures), cela signifie que votre peau est allergique à cette huile essentielle. Donc ne l’appliquez pas sur votre cuir chevelu.

Si aucune allergie n’est révélée, vous pouvez tenter de masser votre cuir chevelu avec l’huile essentielle. Toutefois, attention, ne jamais l’appliquer pure mais toujours incorporée à une huile neutre ou diluée avec un peu d’eau afin d’éviter de surcharger le cuir chevelu de corps gras.

A noter toutefois: certaines huiles essentielles (dont celle de lavande) ont a priori des propriétés très favorable à l’amélioration de la qualité de la fibre capillaire et constitueraient des traitements bénéfiques à la croissance es cheveux. Ceci n’a pourtant jamais été démontré par des études cliniques.

6. Les massages avec les sérums Clauderer

Si nous recommandons les sérums Clauderer en association avec un massage spécifique du cuir chevelu (voir Massages pour stimuler la pousse des cheveux), c’est parce que leur effet bénéfique sur la pousse et la repousse d’un cheveu sain a été démontrée dès les premiers essais in vitro (étude scientifique réalisée par l’Université de Médecine de Besançon). Grâce à leur composition (huiles essentielles, vitamines et autres extraits de plantes agissant en synergie), les sérums Clauderer contribuent à rétablir le cycle de vie normal du cheveu. Un cycle de vie normal permet au cheveu d’arriver à maturité : la dégradation capillaire est enrayée, les cheveux ne s’affinent plus.

7. Les suppléments vitaminiques

Les suppléments vitaminiques visent à apporter aux follicules pileux les nutriments qui pourraient leur manquer en vue de produire normalement de la fibre capillaire, donc des cheveux. Les suppléments les plus couramment recommandés combinent fer, acide folique, vitamines du Groupe B, Zinc…

Ces suppléments restent toutefois, selon notre expérience, insuffisants à eux seuls. Ils sont en revanche très souvent intéressants en complément d’un véritable soin local, rarement lorsqu’utilisés seuls.

8. Minoxidil

Bien connu de tous, le Minoxidil est le médicament le plus largement prescrit par les médecins pour lutter contre l’alopécie.

Contrairement aux suppléments vitaminiques à ingérer, il s’agit d’un traitement « topique » donc appliqué directement sur la peau du cuir chevelu.

Revenons un peu sur l’histoire de ce médicament. Le minoxidil a été d’abord testé en tant que médicament antihypertenseur. De manière surprenante, il a démontré comme effet secondaire très significatif une hypertrichose, c’est à dire un développement important de la croissance des poils en général, y compris sur des zones inattendues et non désirées. D’où l’idée d’incorporer cette molécule dans un traitement topique et de l’appliquer directement sur le cuir chevelu.

Une méta analyse (analyse synthétisant les études cliniques précédentes) a été publiée en août 2019 par des experts indépendants (Journal Drug design, development and therapy) experts déclarant donc n’avoir aucun conflit d’intérêt (article scientifique en Anglais, publié par l’université de Médecine de Bangkok, Thaïlande):https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC6691938/

Les principales conclusions de cette méta analyse sont les suivantes:

  1. Le mécanisme d’action du minoxidil sur la croissance des cheveux reste à ce jour inconnu.
  2. Le minoxidil à 5% démontre une efficacité sur les alopécies de type androgénétiques.
  3. Le pic de cette efficacité est atteint après 1 an d’application du traitement sur le cuir chevelu, ceci à raison de 2 applications de 1 ml par jour.
  4. Les deux effets secondaires souvent reportés sont des maux de tête et des dermatoses.

Le principal inconvénient du minoxidil reste qu’il doit s’appliquer tous les jours, deux fois par jour. Dès qu’on arrête les applications, son effet retombe à zéro. la chevelure retrouve son état « d’avant » (forte chute de cheveux, lourde perte de densité). Ces caractéristiques sont à prendre en compte avant de s’engager sur cette voie. 

9. Autres médicaments

Certains médecins prescrivent d’autres traitements.

Le Finastéride: Il s’agit d’un médicament qui contribuerait  à réduire la faculté de transformer la testostérone en hormone dihydrotestostérone (DHT), responsable de la chute anticipée des cheveux. Ce médicament est très controversé, en particulier du fait de ses effets secondaires potentiellement handicapants.

Thérapie au laser, mésothérapie, PHP… : votre médecin pourrait vous proposer ces traitements locaux. A noter qu’aucune étude clinique n’a démontré leur efficacité pour corriger les cheveux clairsemés.

10. La greffe de cheveux

Il s’agit bien sûr du dernier recours.

Les techniques ont certes beaucoup évolué ces dernières années. Nous conseillons toutefois de consulter plusieurs médecins avant de se lancer dans ces opérations lourdes et fort coûteuses, les résultats pouvant être aléatoires et vous décevoir.

Quelles sont les causes des cheveux clairsemés ?

Ce thème important est décrit dans notre site : L’alopécie : causes, conséquences et solutions

En quelques mots:

Nos cheveux poussent depuis les follicules pileux situés sous la peau du cuir chevelu.

Chaque follicule « fabrique » un seul cheveu à la fois (rarement deux).

Chaque cheveu pousse d’environ 1 centimètre par mois ceci durant 3 à 7 ans (c’est la phase anagène).

Au terme de cette phase de croissance, le follicule pileux coupe le cheveu de son approvisionnement en sang, repoussant petit à petit cet « ancien » cheveu vers la surface du cuir chevelu (phase catagène).

L’ancien cheveu finit par tomber et le follicule produit alors un nouveau cheveu (phase télogène). Le cycle naturel redémarre.

Lorsque tout se passe normalement, ce cycle se renouvelle indéfiniment, chaque cheveu qui tombe étant remplacé par un cheveu de même force. Donc pas de perte de densité pour la chevelure !

Ce processus biologique qui prévient la calvitie et assure la bonne croissance des cheveux est en réalité une mécanique de très haute précision, impliquant un très grand nombre d’interactions, de signaux, de protéines…

Comme tout processus complexe, il est fragile.

Ses principaux ennemis sont les suivants:

En tout premier lieu, la sensibilité des follicules pileux à l’activité des hormones mâles, surtout chez les hommes. En fonction de notre hérédité, nos follicules pileux sont plus ou moins sensibles à ce facteur très puissamment nuisible. Un vrai éléphant dans un magasin de porcelaine si on le laisse faire !

D’autres facteurs peuvent aussi intervenir:

Voici résumés quelques conseils pour faire face à l’apparition de cheveux clairsemés :

Pour beaucoup d’hommes, perdre ses cheveux est une expérience douloureuse.

Bien sûr, notre première recommandation est de consulter sans tarder. Et de mettre en place une stratégie de soins naturels, sans effet secondaire ni dépendance. Dans la plupart des cas, le processus d’appauvrissement de la chevelure sera stoppé. Il sera souvent inversé, permettant de gagner en densité, normalisant la chute et stimulant la croissance des cheveux. (voir ici)

Vous pouvez aussi essayer une nouvelle coiffure pour masquer les zones du crâne qui sont clairsemées. Sachant toutefois que cela ne permettra pas de résoudre la question à long terme, votre chevelure continuera de s’affaiblie et les zones clairsemées de votre crâne continueront de s’étendre.

Comment masquer mes cheveux clairsemés ?

La méthode la plus simple consiste en l’application d’un spray qui va colorer votre cuir chevelu et donc atténuer le contraste entre la couleur de votre peau et la couleur de vos cheveux rendant moins visible les cheveux clairsemés. L’autre méthode est d’adopter une coiffure pour relever les cheveux sur l’avant du crâne puis les rabattre vers l’arrière.

Comment traiter les cheveux clairsemés ?

De nombreuses stratégies existent. Naturelles (massages du cuir chevelu, huiles essentielles), médicamenteuses (comme l’application du Minoxidil) jusqu’à chirurgicales (greffes de cheveux). Ces stratégies produisent des effets. Parfois décevants. Nous recommandons donc de surveiller les signes avant-coureurs et de consulter dès leur apparition.

Diagnostic Clauderer approfondi

Faites établir un bilan complet de vos cheveux

Rejoignez nos abonnés

Obtenez un accès privilégié à nos articles, dossiers, mises à jour, et plus

50 ans d'expérience

Depuis 1968

Efficacité démontrée

Produits brevetés

4 000 clients

Par an

Produits naturels

Fabriqués en France

Retour haut de page