Comment fait-on un défrisage ? On vous explique tout !

Comprendre les techniques de défrisage
Comprendre les techniques de défrisage

Pour qui  a des cheveux crépus, il est souvent très tentant d’avoir recours à un défrisage, l’idée étant que les cheveux ainsi défrisés seront plus faciles à coiffer pour une femme aussi bien que pour un homme car ils seront plus lisses avec cette technique. Effet de mode, désir de se conformer à un « idéal de beauté » qui n’accepte pas la beauté afro, envie de changer de coiffure, coiffage simplifié, sont autant de raisons qui peuvent motiver ce changement radical de la texture de votre cheveux, et pour longtemps. Ces manipulations chimiques altèrent les caractéristiques intrinsèques du cheveu et les conséquences d’un défrisage ne sont pas seulement esthétiques. En effet, en cas d’accident, les conséquences d’un défrisage raté sur les cheveux et sur le cuir chevelu n’ont rien d’anodin. 

Ces techniques pour assouplir et lisser la chevelure ne sont pas réservées aux seuls cheveux crépus. Le défrisage (ou lissage) s’adresse tout aussi bien à un cheveu de type caucasien dont les frisottis se révèlent impossibles à discipliner en cas d’humidité, qu’à un cheveu métissé, bouclé ou frisé. Et, faut-il le préciser, ces méthodes fonctionnent aussi bien sur les cheveux d’une femme que sur ceux d’un homme !

Vos cheveux représentent un bien précieux. Par conséquent, vous êtes en droit de savoir, lorsque vous décidez de les défriser, ce que vous allez faire subir à leur kératine. Pour vous permettre de choisir ensuite en toute connaissance de cause, le Centre Clauderer fait ici le point sur les techniques auxquelles ils vont devoir se soumettre pour changer radicalement de forme car c’est bien de cela qu’il s’agit : une modification profonde de la fibre capillaire.

Les différents type de défrisage

En fait, il existe deux types de défrisage : le défrisage « thiolé“ et le défrisage « alcalin“. Tous deux s’appliquent à froid et agissent sur les liaisons dures de la kératine, les ponts di-sulfures. Aujourd’hui, devant l’engouement incontestable du terme « lissage » au niveau de la clientèle féminine, certains coiffeurs ont rebaptisé leur défrisage thiolé en « lissage thiolé ». Ce n’est qu’une question de vocabulaire, le mot « lissage » évoque une action moins  traumatisante pour la chevelure que le mot « défrisage » mais ne vous laissez pas abuser, ce qui compte c’est le terme « thiolé » et les transformations subies par le cheveu avec cette technique. Voir nos articles sur le lissage brésilien et sur le lissage japonais pour bien comprendre ce qui va arriver à vos cheveux.

Défrisage : comment fait-on ?

Important : le type de défrisage dépend de la nature de son cheveu et de l’objectif que l’on se fixe en terme d’assouplissement, il n’y a pas de défrisage pour homme et de défrisage pour femme.

Votre diagnostic capillaire personnalisé à 25€

Le défrisage thiolé

L’agent thiolé détruit 30% des liaisons di-sulfures qui soudaient entre elles les chaînes de cystine et imposaient au cheveu sa frisure d’origine. Sous l’action du produit, le cheveu est raidi jusqu’à obtention de l’assouplissement désiré. On applique ensuite un produit oxydant qui fixe l’action précédente et recimente les fibres protéiniques entre elles.Le résultat est réversible et s’estompe après 1 an environ.

Le défrisage alcalin

L’agent alcalin détruit 90% des liaisons di-sulfures en expulsant l’un des deux atomes de soufre sur chaque molécule de cystine. Spontanément et dans le même temps, un nouveau pont se reforme avec un seul atome de soufre (pont dit de lanthionine).

Ainsi contrairement au produit thiolé, le produit alcalin ne nécessite pas de fixateur oxydant puisque la soudure du pont unique est inhérente et simultanée à l’action même de l’agent alcalin. Le processus de désagrégation totale des ponts est stoppé par un rinçage prolongé et un shampooing neutralisant pour éliminer les derniers résidus alcalins. Il s’agit d’une transformation permanente et radicale de la kératine. En d’autres termes, cette technique est irréversible et seuls les premiers centimètres devront être traités au fur et à mesure de la repousse pour garder une coiffure harmonieuse.

Les ingrédients principaux

Le défrisage thiolé

  1. Produit réducteur (pH entre 9 et 9,5)
    – Acide thioglycolique
    – Ammoniaque
    – Plusieurs silicones différents
  2. Produit fixateur
    – Eau oxygénée
    – Plusieurs silicones différents.

Le défrisage alcalin

  1. Produit réducteur (pH entre 12 et 13)
    – Pour les produits avec soude : hydroxyde de sodium
    – Pour les produits sans soude : carbonate de guanidine + hydroxyde de calcium
    – Huile de parafine
    – Alcools gras
  2. Shampooing neutralisant
    – Sodium laureth sulfate (agent nettoyant puissant, pour évacuer les restes d’alcali)

Quel défrisage choisir selon son type de cheveux

Le défrisage thiolé

  • Pour cheveux caucasiens, ondulés à bouclés
  • Réservé à une clientèle dont les cheveux frisés ou bouclés sont difficiles à maîtriser et qui ne veulent plus être esclaves de brushings interminables dont l’effet disparaît au moindre signe d’humidité.

Le défrisage alcalin

  • Pour cheveux africains ou métissés

Précautions indispensables pour les 2 défrisages

  • Toutes les marques proposent plusieurs « forces » différentes de défrisages suivant le calibre des cheveux à traiter : idéalement il faudrait systématiquement choisir le niveau d’assouplissement (autrement dit le degré de dégradation de la kératine) le moins puissant pour ne pas risquer de détruire la kératine.
  • Les temps de pause démarrent dès le début de l’application et doivent être respectés scrupuleusement.
  • Vos cheveux doivent absolument être en bon état – sans casse ni fourches – et ne devraient pas avoir été sensibilisés par des manipulations précédentes telles que permanentes, colorations, mèches, henné…
  • Si vous portez des extensions ou des rajouts, pensez à les enlever 15 jours avant l’intervention, idem pour les tresses.
  • Votre cuir chevelu doit être parfaitement sain avant un défrisage : celui-ci n’est pas envisageable si votre épiderme est irrité, quels qu’en soient les symptômes : rougeurs, boutons, pellicules, eczéma, psoriasis, dermites
  • Le produit défrisant ne doit jamais toucher le cuir chevelu. Quoiqu’en disent certaines marques, la bonne distance se situe à 0,8 cm maximum des racines, même lorsque l’on ne traite que les repousses.
  • Les repousses ne devraient pas être traitées trop souvent : idéalement pas plus de 2, 3 fois maximum par an et sans toucher aux longueurs déjà défrisées.

Méthode d’application des produits de défrisage

Le défrisage thiolé

Les cheveux sont d’abord lavés avec un shampooing neutre puis soigneusement essorés.

  1. Application d’une crème protectrice sur les bordures, la nuque, les oreilles.
  2. Application du défrisant, mèche par mèche, de 1cm environ : Partir des racines, sans toucher le cuir chevelu, vers les pointes, Commencer par la nuque, en remontant vers le sommet du crâne, Terminer par les bordures.
  3. Lissage, sans tirer les cheveux, avec le bout des doigts ou un dos de peigne.
  4. Temps de pause contrôlé au minuteur
  5. Rinçage abondant et prolongé, essorage minutieux, mais sans frotter
  6. Application du fixateur oxydant
  7. Temps de pause contrôlé au minuteur.
  8. Rinçage abondant et prolongé.

Le défrisage alcalin

Les cheveux n’ont pas été lavés depuis au moins une semaine.

  1. Application d’une crème protectrice sur les bordures, la nuque, les oreilles,
  2. Application du défrisant, mèche par mèche, de 1cm environ : Partir des racines, sans toucher le cuir chevelu, vers les pointes ; commencer par la nuque, en remontant vers le sommet du crâne ; terminer par les bordures.
  3. Lissage, sans tirer les cheveux, avec le bout des doigts ou un dos de peigne.
  4. Temps de pause, contrôlé au minuteur.
  5. Rinçage à l’eau tiède abondant, prolongé jusqu’à élimination totale du produit.
  6. Shampooing neutralisant et rinçage, jusqu’à ce que l’eau soit parfaitement claire.

Quels résultats attendre d’un défrisage ?

Les cheveux – qu’ils soient crépus ou simplement ondulés au départ, sont raidis mais ils ont  perdu leur élasticité naturelle et peuvent ressortir rêches au toucher, très asséchés, beaucoup plus sensibles à la casse, voire à l’effritement. Ces remarques concernent surtout le défrisage alcalin à cause de la grande causticité du produit défrisant.

Les conseils Clauderer pour un après-défrisage sans souci

Si vous avez décidé de vous faire défriser, ou si c’est déjà le cas, pensez aussi à l’après-défrisage : des soins spécifiques, doux et nourrissants, sont indispensables pour entretenir en douceur votre nouvelle chevelure. Shampooing doux et baume nourrissant doivent devenir vos nouveaux amis. Retrouvez nos conseils experts pour prendre soin de vos cheveux défrisés et prendre plaisir à vous occuper de votre nouvelle coiffure => réparer les cheveux défrisés.

Le défrisage thiolé

Même si ce défrisage n’a détruit que 30% de leur structure d’origine, les cheveux ont dû supporter des actifs chimiques puissants, nuisibles à la cohésion naturelle de leur kératine. Ils auront absolument besoin, en soins continus, de produits naturels pour les réparer et les soigner en douceur au quotidien.

Le défrisage alcalin

Sa structure d’origine étant détruite à 90%, la kératine des cheveux est fortement dégradée, comme si le cheveu avait perdu sa colonne vertébrale. Sa transformation par des produits chimiques (encore plus corrosifs que ceux qu’utilise le défrisage thiolé), nécessite un soin tout particulier. Privilégier des produits de soin à base d’actifs 100% naturels est une solution idéale pour redonner aux cheveux une partie des défenses qu’ils n’ont plus et les empêcher de casser. D’autre part, si les cheveux s’affinent ou donnent l’impression de ne plus pousser, mieux vaut arrêter les défrisages : c’est le signe que les racines ont été touchées, soit directement, soit par capillarité.

Diagnostic Clauderer approfondi

Faites établir un bilan complet de vos cheveux

Rejoignez nos abonnés

Obtenez un accès privilégié à nos articles, dossiers, mises à jour, et plus

50 ans d'expérience

Depuis 1968

Efficacité démontrée

Produits brevetés

4 000 clients

Par an

Produits naturels

Fabriqués en France

Retour haut de page