Prurit du cuir chevelu : causes et traitement

Le prurit du cuir chevelu, plus communément connu sous le nom de démangeaisons du cuir chevelu, est un problème cutané qui peut toucher quiconque à un moment ou à un autre de sa vie. Souvent accompagné de sensations d’inconfort, d’irritation et même de douleur, ce symptôme peut rapidement devenir perturbant dans la vie quotidienne. Bien que courantes, ces démangeaisons peuvent masquer diverses causes, certaines bénignes et d’autres nécessitant une attention particulière. Découvrez les principales causes du prurit du cuir chevelu et les traitements disponibles pour y remédier.

Qu’est-ce que le prurit du cuir chevelu ?

Le prurit du cuir chevelu désigne une sensation de démangeaison sur la peau de la tête, sous les cheveux. Il s’agit d’un symptôme commun et non d’une maladie en soi. Cette sensation d’inconfort peut varier en intensité, allant d’une légère irritation à des démangeaisons insupportables qui peuvent interférer avec les activités quotidiennes.

Cette démangeaison peut être accompagnée d’autres symptômes tels que des rougeurs, des éruptions cutanées, des squames ou des pellicules, une peau sèche ou grasse, et même parfois des lésions dues au grattage.

Il est essentiel d’identifier la cause sous-jacente pour proposer un traitement approprié. Dans certains cas, les démangeaisons peuvent être temporaires et disparaître d’elles-mêmes, tandis que dans d’autres, une intervention médicale ou des changements dans les soins capillaires peuvent être nécessaires.

Quelles sont les causes du prurit du cuir chevelu ?

Les causes du prurit du cuir chevelu sont diverses et peuvent inclure des affections dermatologiques, des infections, des réactions allergiques ou encore des parasites comme les poux.

La dermite séborrhéique

La dermite séborrhéique est une affection cutanée chronique qui touche fréquemment le cuir chevelu, mais peut également apparaître sur d’autres zones du corps où se trouvent de nombreuses glandes sébacées, comme le visage, le torse, ou les aisselles. 

Sur le cuir chevelu, la dermite séborrhéique peut se manifester par :

  • Des démangeaisons.
  • La formation de plaques rouges et squameuses, parfois jaunâtres.
  • Des pellicules qui peuvent être fines et blanches ou épaisses et grasses.

La dermatite séborrhéique a tendance à se manifester principalement sur les régions de la peau les plus grasses ou séborrhéiques. Le sébum accumulé dans ces régions favorise la croissance excessive des levures malassezia. Ces levures sont présentes sur la peau de la plupart des gens, mais chez certaines personnes, elles peuvent se développer de manière excessive et provoquer des symptômes. 

L’activité de ces micro-organismes induit une inflammation spécifique, qui se manifeste par une rougeur cutanée. De plus, elle accélère le cycle de renouvellement des cellules de la peau et du cuir chevelu, qui se renouvellent alors en seulement 5 à 14 jours, contrairement au cycle normal de 28 jours. Cela conduit à une desquamation anormale de la peau.

Le psoriasis du cuir chevelu

Le psoriasis est une affection cutanée chronique non contagieuse qui se caractérise par des plaques rouges recouvertes de squames blanches ou argentées. Bien que le psoriasis puisse toucher n’importe quelle partie du corps, le cuir chevelu est l’un des sites les plus couramment affectés.

Les lésions peuvent se limiter au cuir chevelu ou s’étendre au-delà de la ligne des cheveux, touchant le front, l’arrière des oreilles et la nuque. Le psoriasis du cuir chevelu peut provoquer une démangeaison intense, bien que cela ne soit pas systématique.

Le psoriasis est considéré comme une maladie auto-immune : le système immunitaire attaque les cellules cutanées saines, accélérant le cycle de renouvellement de la peau. Les personnes ayant des antécédents familiaux de psoriasis sont plus susceptibles d’en être atteintes. Aussi, les infections, le stress, certains médicaments, les traumatismes cutanés et même les changements climatiques peuvent déclencher ou aggraver le psoriasis.

Même si les démangeaisons peuvent être intenses, il est important d’éviter de gratter pour prévenir les infections ou l’aggravation des lésions. 

Bon à savoir : certains produits capillaires peuvent aggraver les symptômes, il convient donc d’être attentif à la composition des produits utilisés.

Face à un psoriasis du cuir chevelu, la consultation d’un spécialiste est essentielle pour obtenir un diagnostic précis et un traitement adapté.

La mycose

La mycose du cuir chevelu également connue sous le nom de teigne ou “tinea capitis”, est une infection fongique qui affecte principalement le cuir chevelu et les cheveux. Elle est principalement causée par des champignons du genre Trichophyton ou Microsporum. L’une des manifestations les plus courantes de cette infection est le prurit du cuir chevelu. Souvent, des plaques chauves circulaires apparaissent avec des cheveux cassés à la surface. Aussi, il peut y avoir une desquamation ou formation de squames similaires à des pellicules et dans certains cas, de petites lésions purulentes peuvent apparaître.

Le traitement de la teigne, une infection fongique du cuir chevelu, nécessite une approche médicale rigoureuse. En général, le traitement implique l’utilisation de médicaments antifongiques oraux. 

Parallèlement au traitement médicamenteux, un soin externe du cuir chevelu est également nécessaire. L’utilisation de shampooings médicamenteux antifongiques contenant des ingrédients actifs comme le kétoconazole peut aider à réduire la charge fongique sur le cuir chevelu. De plus, il est essentiel de maintenir une hygiène personnelle stricte pour prévenir la propagation de l’infection à d’autres. Cela inclut le lavage régulier de la literie et des vêtements, et l’évitement du partage d’objets personnels tels que les brosses à cheveux ou les chapeaux. En cas de symptômes persistants ou d’aggravation, une consultation médicale immédiate est conseillée.

Les réactions allergiques

Les réactions allergiques sont l’une des causes courantes du prurit du cuir chevelu. Une telle réaction allergique peut être déclenchée par divers facteurs, y compris les produits capillaires, les teintures pour cheveux et les éléments environnementaux.

Le traitement des réactions allergiques du cuir chevelu repose principalement sur l’élimination de la cause sous-jacente. Si un produit capillaire est suspecté, il convient de cesser immédiatement son utilisation. Des médicaments tels que les antihistaminiques peuvent être prescrits pour réduire les symptômes. Dans les cas plus graves, un corticostéroïde topique peut être nécessaire pour traiter l’inflammation.

La sécheresse du cuir chevelu

La sécheresse du cuir chevelu est un problème courant qui peut provoquer des démangeaisons ou prurit, une desquamation et une irritation générale. La compréhension des causes et des solutions peut aider à gérer et à traiter ce désagrément.

La sécheresse du cuir chevelu peut être causée par les facteurs suivants :

  • Les facteurs environnementaux : l’exposition à des climats secs et froids, ou à un chauffage intérieur en hiver, peut assécher la peau, y compris le cuir chevelu.
  • Les lavages excessifs : se laver les cheveux trop fréquemment ou avec des shampooings contenant des sulfates et d’autres agents nettoyants agressifs peut éliminer les huiles naturelles du cuir chevelu, conduisant à la sécheresse.
  • Les réactions aux produits capillaires : certains produits peuvent dessécher le cuir chevelu, en particulier ceux contenant de l’alcool ou d’autres ingrédients asséchants.

Une approche proactive pour maintenir le cuir chevelu hydraté et éviter les irritants peut aider à réduire les démangeaisons et autres symptômes associés. 

Quels traitements contre le prurit du cuir chevelu ?

Avant d’entamer tout traitement pour le prurit du cuir chevelu, il est primordial d’identifier la cause sous-jacente. Un diagnostic précis est indispensable pour s’orienter vers le traitement le plus adapté.

Selon la cause identifiée, des shampooings médicamenteux à base de kétoconazole, pyrithione zinc ou acide salicylique peuvent être recommandés. Si le prurit persiste, des traitements topiques tels que les corticostéroïdes, peuvent être prescrits. Pour des affections plus profondes ou spécifiques, des médicaments oraux comme les antihistaminiques, les corticostéroïdes ou les antifongiques peuvent être nécessaires.

Une fois la cause identifiée, la prévention est essentielle. Cela peut inclure l’utilisation de produits doux, une hygiène adéquate et une protection du cuir chevelu contre les éléments. Optez pour un séchage à l’air libre plutôt que d’utiliser un sèche-cheveux, car la chaleur directe peut intensifier la sécheresse et les irritations de votre peau. Évitez de porter des bonnets, chapeaux, casquettes et de réaliser des coiffures serrées pour permettre à votre cuir chevelu de bien respirer. Lorsque l’envie de gratter survient, privilégiez un massage délicat de votre cuir chevelu. L’utilisation d’un masque apaisant peut également contribuer à calmer les démangeaisons et les irritations.

Jean-François Cabos

Jean-François Cabos est le créateur d’une méthode unique de soin du cheveu élaborée à l’issue des recherches qu’il a coordonnées et qui ont donné lieu à la publication du livre “Cheveux, Racines de Vie” avec Hélène Clauderer aux éditions Robert Laffont (Collection “Réponses/ Santé”).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *