CHEVEUX CASSANTS : ORIGINES INTERNES

QUESTION D’ALBANE G.

Dans votre article sur les cheveux cassants, vous mentionnez que la casse des cheveux peut avoir pour origine interne un problème thyroïdien ou un manque de fer. Pouvez-vous me dire pourquoi ces deux troubles engendrent la cassure des cheveux chez certaines personnes ?

RÉPONSE CLAUDERER

cheveux-cassantsC’est vrai, on parle toujours des multiples causes externes (manipulations cosmétiques, fers à boucler, soleil, calcaire de l’eau, silicones, alcool, shampooings trop fréquents, etc.) qui rendent les cheveux cassants, mais on connaît moins les possibles causes internes du problème.

THYROÏDE. Prenons d’abord le cas de l’hypothyroïdie. Les cheveux deviennent moins résistants parce que la production de sébum par la glande sébacée est ralentie, ce qui les privent de leur film protecteur naturel et les rend plus fragiles. Leur cycle de vie est également perturbé. Ralenti dans son renouvellement, il entraîne un vieillissement et une faiblesse accrue de leur kératine.
Concernant l’hyperthyroïdie, c’est tout le contraire qui se passe. Les cycles capillaires se succédant de plus en plus rapidement, la kératine peut s’affiner de plus en plus et devenir de moins en moins résistante à la cassure.

LE FER. Avec un manque de fer, le sang dont la racine du cheveu se nourrit n’étant plus assez oxygéné, la kératine perd de sa vigueur, elle s’affine et devient facilement friable.

DOUBLE PEINE ! D’autre part, il faut savoir que les troubles thyroïdiens peuvent, à eux seuls, être à l’origine d’une carence en fer. Pour le cheveu, c’est une double peine ! Les raisons ? Avec l’hypothyroïdie, la glande thyroïdienne devenant paresseuse, le fer se fixe moins bien dans le sang. Avec l’hyperthyroïdie, toutes les fonctions du corps s’accélérant, une plus grande consommation de fer risque de diminuer le taux de réserve ferrique.

Et pour celles à qui il est à la fois prescrit du Lévothyrox et une supplémentation en fer, il est indiqué de ne pas prendre les deux médicaments en même temps car le fer peut bloquer l’absorption du Lévothyrox. Sur la notice de ce dernier, il est d’ailleurs écrit : “Il est recommandé de prendre à distance du Lévothyrox ((plus de 2 heures si possible) les médicaments administrés par voie orale pouvant contenir des sels de fer ou de calcium.“

À NOTER. Lors de notre diagnostic Clauderer, en cas de cheveux cassants, nous engageons toujours nos clientes à se faire prescrire une analyse de sang par leur médecin, afin de vérifier leurs taux de T3, T4, TSH pour la thyroïde, ainsi que leurs taux de fer et de ferritine.