ContactAdresse : 346, rue Saint-Honoré. 75001 Paris 01 42 61 28 01

Une efficacité sans équivoque contre la Chute de Cheveux

Voici les conclusions du Dr MOROT (Chercheur en Biologie Moléculaire au CHU de Besançon) sur nos tous derniers sérums contre la chute de cheveux : “L’efficacité des sérums 6R et 7R de Clauderer est sans équivoque. Avec eux, le taux de croissance des cellules de cheveux est plus que doublé. L’effet du sérum 7R est non seulement supérieur à celui du Minoxidil à 5 % mais il s’amplifie au fur et à mesure des applications.“


Témoignages

  • Le 6R faisait plein de repousses mais n'avait pas totalement stoppé la chute due à mon stress. Mais, après 2 mois de 7R, alterné avec du 6R, ma chute s'est arrêtée.
  • "J'ignore si c'est l'effet des sérums 6R et 8R, mais l'effet est incroyable ! je n'en reviens pas ! Jamais je n'aurais espéré récupérer une telle chevelure, plus belle qu'avant ma perte... À la moindre baisse de moral, je touche mes cheveux et retrouve instantanément le sourire ! C'est un bien agréable sentiment..."
  • « Après un mois d'utilisation du Sérum 6R, ma chute de cheveux a complètement diminué, j'ai des repousses beaucoup plus nombreuses et des cheveux encore plus forts… »
  • « J’ai enfin trouvé le site qui répondait à toutes mes questions sur la calvitie. Et, en plus, c’est clair, on comprend tout… »
  • « …Enfin un site très complet sur la chute des cheveux, honnête et sans complaisance, mais qui redonne quand même beaucoup d’espoir aux gens désespérés par la fuite de leurs cheveux !…. »
  • "Comme convenu je vous donne des nouvelles après 2 mois d'utilisation du Sérum n° 6R : Chute = 0, Chevelure plus épaisse, Repousses plus denses. Donc impeccable ! Ce sérum est effectivement plus concentré que le précédent et semble agir plus rapidement et en profondeur sur les cheveux...."
  • » J’ai retrouvé tous mes cheveux, ils sont plus forts qu’avant, je vis un rêve ! … »
  • « Sérum 6R : le miracle qui a sauvé la vie de mes cheveux. La chute a stoppé très rapidement (l'aspirateur n'en revient pas) et les repousses ont été visibles en moins d'un mois. Moi qui ai toujours été complexée, on me complimente aujourd'hui sur mes cheveux qui ont retrouvé volume et... glamour … »
  • » Ils repoussent sur le dessus, et sur le front, c’est génial. Ça fait plaisir à ma copine et à moi aussi, j’avais peur de devenir comme mon grand-père ! »
  • “…Tout d’abord, félicitations pour votre dossier sur les cheveux afros. J’ai découvert toute une nouvelle approche pour prendre soin de mes cheveux et éviter le plus possible les chutes de cheveux…“
  • « …Depuis quelques temps je visite de manière régulière votre site car je trouve qu’il est l’un des meilleurs au niveau renseignements concernant la vie et l’entretien du cheveu… »
  • "Je reprends maintenant plaisir à me coiffer, mes cheveux étant plus souples et plus brillants."

Chute de Cheveux – Actualités

  • Situé au cœur de Paris, notre centre est spécialisé dans les traitements sur mesure contre l’alopécie. Depuis 1968, nous développons des anti-chute naturels de pointe contre la perte de cheveux, en partenariat avec de nombreux laboratoires de recherche médicale...
  • Avec une spécialiste Clauderer, découvrez vos cheveux au microscope, les facteurs qui ont influencé leur santé et les moyens à mettre en œuvre pour résoudre votre problème. Un tirage photo de l'un de vos cheveux, avec ses mesures exprimées en µm, vous est remis…
  • Plusieurs particularités concernant la chute des cheveux crépus justifient qu'un dossier spécial leur soit consacré. Certes, la perte des cheveux peut répondre aux facteurs généraux habituels mais elle est beaucoup plus souvent liée aux pratiques spécifiques de coiffure afro…
  • Pourquoi les cheveux et le cuir chevelu n'auraient-ils pas leur propre gym ? Ce qui est salutaire pour la santé du corps ne l'est-il pas tout autant pour eux ? 
Clauderer vous propose des massages exclusifs, pour une meilleure irrigation de tout le système de reproduction de vos ...
  • D'abord, déterminez tous vos symptômes, de façon précise ! Comment vaincre un ennemi si on ne sait pas exactement qui il est ? Et même si vous êtes sûr(e) que le facteur déclencheur de votre perte de cheveux est du, par exemple à l'hérédité, il faut aussi connaître les éventuels...
  • Quand parler de chute de cheveux ? Combien de cheveux peut-on perdre chaque jour, sans que cela soit anormal ? Question difficile. Tant de variables entrent en jeu ! Mais vous trouverez ici les éléments qui vous permettront d'évaluer si votre chute des cheveux personnelle est…
  • Quelle que soit l'origine de votre perte de cheveux (androgénétique, due au stress, à un problème thyroïdien, à un état carentiel...), notre priorité est de nous assurer que tous vos cheveux qui tombent seront remplacés par de nouvelles repousses, plus vigoureuses...
  • Les avancées scientifiques permettent maintenant la mise sur le marché de complexes végétaux intégralement naturels pour neutraliser une chute de cheveux. Plus qu'une mode, ce type de soin par les plantes répond à une demande de plus en plus pressante des consommateurs...
  • Dans un parti pris de clarté sont répertoriés ici tous nos produits, avec : leurs actifs, leur rôle curatif ou cosmétique, ainsi que leur pourcentage final de végétaux naturels. Ils sont garantis sans substances nocives pour le cuir chevelu ou les cheveux : PEG, alcool, paraffine...
  • Les vitamines dites "pour cheveux" peuvent-elle aider à résoudre un problème de chute de cheveux ? Quelle est leur efficacité, quelles sont leurs limites ? Pour mieux vous y reconnaître dans la jungle des ingrédients et de leurs allégations prometteuses...
  • Garder ses cheveux, c'est d'abord les nourrir correctement “de l'intérieur”. Certes, si vous perdez vos cheveux, une alimentation adéquate ne saurait à elle seule se substituer à un traitement local des follicules pileux, mais elle représente un facteur annexe certain…
  • La chevelure peut se modifier avec une maternité. Pendant la grossesse, les cheveux sont au meilleur de leur forme, après l'accouchement, ils tombent trop. Normalement, la chute de cheveux est réversible. Normalement, mais pas toujours... Le sérum 6R vous aidera à...

La démarche Clauderer

 

DIAGNOSTIC Analyse minutieuse de la taille des racines et de la kératine de vos cheveux
TRAITEMENT Traitement anti chute de cheveux exactement ciblé sur votre cas particulier
SUIVI Suivi régulier de vos résultats, tout au long de votre traitement de 4 mois
PARTENAIRES SCIENTIFIQUES > cliquer ici
BIBLIOGRAPHIE > cliquer ici

1° LES DIFFÉRENTES ALOPÉCIES

L’alopécie
Société Française de Dermatologie

Hair Loss
American academy of dermatology

Les types de perte de cheveux
Association Canadienne de Dermatologie

Alopécie
Université de Médecine de Lyon1

. Les alopécies
CNRS

Troubles des phanères : alopécie
Collège National des Enseignants de Dermatologie

Alopécies, quelles causes ?
Le Figaro Santé

 

2° ALOPÉCIE ANDROGÉNIQUE


Frontal fibrosing alopecia: a multicenter
review of 355 patients
Pubmed – 2014

Acute telogen effluvium onset event is associated
with the presence of female androgenetic alopecia:
potential therapeutic implications.

Pubmed – 2013

Female Pattern Hair Loss
Pubmed – 2013

Decreased Serum Ferritin is Associated With
Alopecia in Women

The Journal of Investigative Dermatology,
published on nature.com – 2013

Iron plays a certain role in patterned hair loss
Journal of Korean Medical Science – 2013

Male pattern baldness and its association
with coronary heart disease

BMJ open (British Medical Journal) – 2013

Serum Ferritin and Vitamin D in Female  Hair
Loss: Do They Play a Role?

Skin Pharmacology & Physiology – 2013

Male pattern baldness and coronary
heart disease: the Physicians’ Health Study

Pubmed – 2000

 

3° PELADE

Gender differences in alopecia areata
Pubmed – 2014

Abnormal Interactions between Perifollicular
Mast Cells and CD8+ T-Cells May Contribute
to the Pathogenesis of Alopecia Areata

Pubmed – 2014

Alopecia Areata and Down Syndrome:
A True Association or a Coincidence

International Journal of Trichology – 2013

. Clinical and Dermatoscopic Patterns of Alopecia
Areata: A Tertiary Care Centre Experience
International Journal of Trichology – 2013

Miniaturized Hairs Maintain Contact with
the Arrector Pili Muscle in Alopecia Areata but
not in Androgenetic Alopecia: A Model for
Reversible Miniaturization and Potential
for Hair Regrowth 

International Journal of Trichology- 2012

 

4° CHIMIOTHÉRAPIE & CHEVEUX

Analysis of quantitative changes in hair growth
during treatment with chemotherapy or tamoxifen
in patients with breast cancer: a cohort study
Pubmed – 2014

Protection against chemotherapy-induced alopecia:
targeting ATP-binding cassette transporters
in the hair follicle?
 - Pubmed – 2013

 

5° TRAITEMENTS ANTI CHUTE CHEVEUX
MinoxidilPropeciaAndrocur . Diane 35
Le Vidal

Patients treated for male pattern hair with
finasteride show, after discontinuation of the drug,
altered levels of neuroactive steroids in cerebrospinal
fluid and plasma
Pubmed – 2014

Sulfotransferase activity in plucked hair follicles
predicts response to topical minoxidil in the
treatment of female 
androgenetic alopecia
Pubmed – 2014

Diane 35 – Décision de la Commission européenne :
Restriction d’indication au traitement de l’acné
modérée à sévère, chez les femmes en âge de
procréer

ANSM – 2013

New therapy for hair loss
British Association of Dermatologists – 2013

. Traitements Médicaux
de la calvitie masculine
Centre Sabouraud – 2013

Finastéride (Propecia et génériques)
dans le traitement de la calvitie chez
l’homme jeune(alopécie androgénétique) :
surveillance des effets secondaires

ANSM – 2012

Persistent sexual side effects of finasteride
for male pattern hair loss
Pubmed – 2011

 

6° VITAMINE D

. Potential relationship between the canonical
Wnt signalling pathway and expression
of the vitamin D receptor in alopecia
British Association of Dermatologists – 2014

. Widespread vitamin D insufficiency
A new challenge for primary prevention,
with particular reference to multiple sclerosis

Pubmed – EM-consulte – 2011

RECHERCHE ET DÉVELOPPEMENT > cliquer ici

FOLLICULE PILEUX

. CARI ONE induces anagen phase of telogenic hair
follicles through regulation of β-catenin, stimulation
of dermal papilla cell proliferation and melanogenesis

Pubmed – 2014

. VEGF modulates proliferation, adhesion, migration
and differentiation of cultured human outer root
sheath cells from central hair follicle epithelium
through VEGFR-2 activation in vitro

Journal of Dermatological Science – 2014

. Differentiation of human hair follicle stem cells
into endothelial cells induced by vascular endothelial
and basic fibroblast growth factors

Pubmed 2014

. Estrone sulfate source of estrone and estradiol
formation in isolated human hair roots:
identification of a pathway linked to hair growth
phase and subject to site-,gender-,
and age-related modulations

Journal of Clinical Endocrinology & Metabolism – 2014

. Androgen receptor accelerates premature
senescence of human dermal papilla cells
in association with DNA damage

Department of Dermatology – Taiwan – 2013

. Reconstruction of hair follicles in three-dimensional
alginate scaffolds with mixed cells of hair follicles

Chinese Journal of Dermatology – 2012

Dermal β-catenin activity in response to epidermal
Wnt ligands is required for fibroblast proliferation
and hair follicle initiation

Development – dev.biologists.org – 2012

Hair Cycle Resting Phase Is Regulated by Cyclic
Epithelial FGF18 Signaling

The Journal of Investigative Dermatology,
published on nature.com – 2012

Live imaging of stem cell and progeny behaviour
in physiological hair-follicle regeneration

Pubmed – 2012

New activators and inhibitors in the hair cycle clock:
targeting stem cells’ state of competence

The Journal of Investigative Dermatologie – 2012

BMP signaling in dermal papilla cells is required
for their hair follicle-inductive properties

Genes and development – 2012

. Des cellules souches provenant de follicules pileux
pourraient améliorer la guérison des brûlures
Institut de Recherche en Santé du Canada – 2012

.  Bald scalp in men with androgenetic alopecia retains
hair follicle stem cells but lacks CD200-rich
and CD34-positive hair follicle progenitor cells

Pubmed – 2011

The advantages of hair follicle pluripotent stem
cells over embryonic stem cells and induced
pluripotent stem cells for regenerative medicine

Pubmed 2010

Isolation and culture of hair follicle pluripotent stem
(hfPS) cells and their use for nerve and spinal cord
regeneration 
 - Pubmed – 2010

HORMONES ANDROGÈNES

The inhibitory effect of Scutellaria baicalensis extract
and its active compound, baicalin, on the translocation
of the androgen receptor with implications
for preventing androgenetic alopecia

Pubmed – 2014

. Insulin-like growth factor-1:
roles in androgenetic alopecia

Experimental Dermatology – 2014

. Comparison of the efficacy of topical minoxidil 5%
and adenosine 0.75% solutions on male androgenetic
alopecia and measuring patient satisfaction rate

Pubmed – 2013

. Adénosine – Mécanisme d’action
Le Vidal – 2013

. Androgen actions on the human hair follicle:
perspectives
Department of Regenerative Dermatology
Osaka University – 2012

. Bases moléculaires de l’alopécie androgénétique
des androgènes à paracrine médiateurs
par la papille dermique
Pubmed – 2011

A cell-based system for screening hair
growth-promoting agents
 - Pubmed – 2009

Telomerase reverses epidermal hair follicle stem cell
defects and loss of long-term survival associated with
critically short telomeres

The Journal of Cell Biology – 2007

Identification of androgen-inducible TGF-beta1
derived fromdermal papilla cells as a key mediator
in androgenetic alopecia

The Journal of Investigative Dermatology – 2003 

ADRESSES RÉFÉRENCES > cliquer ici
DOSSIERS CHEVEUX > cliquer ici

ALOPÉCIE
Perte ou chute de cheveux ?

La Perte de Cheveux Androgénétique
Symptômes – Femme
Symptômes – Homme
Causes de la perte de cheveux androgénétique

La Chute de Cheveux
. Symptômes – femme
. Symptômes - homme
. Causes de la chute de cheveux
Chute de cheveux quotidienne normale

 

LES CHUTES SPÉCIFIQUES
. Chute & automne
. Chute & Carence en fer
Chute & Carence en vitamine D
Chute & Chimiothérapie
Chute & Cholestérol
. Chute & Colorations
Chute & Contraception
Contraceptifs négatifs pour les cheveux
Chute & Diabète
Chute & Hypertension
. Chute & Maternités
Chute & médicaments Femme
Chute & médicaments Homme 
Chute & Ménopause
THS négatifs pour les cheveux
Chute & Pelade
Chute & printemps
Chute & Problème thyroïdiens
Chute & Stress
Chute & Traction des cheveux ou tricholomanie
. Chute & Vitamine D
Ferritine et vitamine D dans les alopécies féminines
. Hypertension et perte de cheveux
Calvitie et maladies coronariennes
Cheveux & Puberté

 

LES AFFECTIONS DU CUIR CHEVELU
Dermite séborrhéique
Pellicules et démangeaisons
Psoriasis du cuir chevelu

 

LES TRAITEMENTS
. Traitements Clauderer anti chute
. Les SÉRUMS 6R et 7R
. Action des Sérums 6R et 7R sur le cycle des cheveux
Que peuvent m’apporter les Sérums 6R et 7R
Le Sérum 6R et vous
Les preuves de l’efficacité du Sérum n°6R
La repousse des cheveux

 

LE CHEVEU CRÉPU OU MÉTISSÉ
. Clauderer et le cheveu crépu
Caractéristiques du cheveu crépu
Chute de cheveux crépus ou métissés
Concoctez vous-même votre shampooing
Conseils au quotidien pour vos cheveux défrisés
Cheveux crépus défrisés : comment les soigner
Méthode de soins pour cheveux crépus
Problèmes du cuir chevelu après défrisages
Le retour des cheveux crépus naturels

 

LES AVANCÉES TECHNOLOGIQUES
Clauderer et les avancées technologiques
Fonctionnement du follicule pileux
Pourquoi le follicule pileux intéresse les chercheurs
Nouvelle donne
pour les cuirs chevelus androgénétiques
.
Découverte 2011 sur les cellules souches du cheveu
CERES-1 et CERES-2 : bio complexes brevetés
. Cycle de vie des cheveux
Qu’est-ce que la kératine ? Structure

 

PRODUITS NATURELS
Le soin des cheveux par les plantes
. Composants des produits Clauderer
Produits Naturels : actifs plus efficaces
Baicaline

 

CONSEILS EXPRESS
Cheveux Cassants et fourchus
. Cheveux électriques
Cheveux Gras
Cheveux qui Tombent trop
Cheveux qui S’affinent
. Cheveux Secs
Cheveux Ternes et poreux
. Pellicules et Irritations

GLOSSAIRE TERMES MÉDICAUX > cliquer ici

Alopécie
Désigne la perte progressive du volume de la chevelure, par affinement et chute des cheveux. A ne pas confondre avec « calvitie » qui signifie perte totale de cheveux, sur une zone plus ou moins étendue du cuir chevelu.

Alopécie androgénique
Définit une perte de cheveux  génétiquement programmée, et provoquée par l’action négative des hormones androgènes sur le renouvellement normal des cheveux. Le regroupement des deux termes, gène + androgènes, explique le nom d’alopécie/chute androgénétique. Cette perte est progressive et touche des zones bien précises du cuir chevelu. c’est ce qui la différencie des chutes dites effluvium télogène.

« La testostérone (androgène) est en cause dans l’alopécie androgénétique mais indirectement. Cette hormone doit être transformée en dihydrotestostérone (DHT) par une enzyme, la 5 alpha réductase, pour devenir active et provoquer la chute des cheveux. La DHT va emballer le processus de fabrication des cheveux qui vont se renouveler de plus en plus vite. Au bout de 25 cycles, le follicule s’épuise et les cheveux deviennent de plus en plus fins, jusqu’à devenir un fin duvet clair sans aucun pouvoir couvrant. Puis, le follicule meurt et disparaît. C’est contre cette transformation hormonale que sont dirigés certains médicaments en empêchant la transformation de la testostérone en DHT ». Source : Société Française de Dermatologie

Anagène
Phase de croissance  continue du cheveu. Sa durée varie entre 3 et 6 ans, suivant le sexe et le capital génétique des individus.

Androgène
Terme générique pour désigner l’ensemble des hormones sexuelles mâles, la principale d’entre elles étant la testostérone. Ces hormones régissent la croissance des cheveux et la production de sébum, chez l’homme comme chez la femme. En cas d’alopécie androgénétique, ce n’est pas le volume de sécrétion des androgènes qui est en cause, mais la manière plus ou moins sensible dont ceux-ci sont captés par les follicules pileux, puis transformés en DHT.

Les hommes produisent des androgènes par les testicules et les glandes surrénales, les femmes par les ovaires et les glandes surrénales. Bien sûr, les femmes sécrètent infiniment plus d’hormones femelles (œstrogènes et progestérone) que d’androgènes. Leurs hormones féminines entrent en compétition avec les androgènes pour en limiter l’action au niveau des follicules pileux. C’est pourquoi, même dans les cas les plus sévères,  les femmes ne deviennent jamais totalement chauves.

β-caténine
Protéine intervenant en fin de phase télogène. Elle envoie un signal, aux cellules souches du bulge et une nouvelle phase anagène est alors enclenchée.

Biomimétisme
Démarche qui consiste à reproduire le temps que prend la nature pour développer un organisme animal ou végétal. La durée des traitements Clauderer est de 4 mois : c’est le temps requis pour qu’un follicule pileux produise et développe de nouvelles repousses.

Bulge
Signifie « renflement » en anglais.  Ce renflement est situé sous la glande sébacée et abrite les cellules souches du cheveu. À ne pas confondre avec le bulbe.

Bulbe
Synonyme de racine du cheveu. À ne pas confondre avec le bulge .

Calvitie
Désigne la perte totale de cheveux sur une zone plus ou moins étendue du cuir chevelu. À ne pas confondre avec l’alopécie.

Catagène
Phase de dégradation du cheveu :  le follicule pileux se détache des vaisseaux sanguins de la papille et remonte vers l’épiderme.  La racine du cheveu cesse d’être alimentée par le sang. Durée 15 à 20 jours.

Cellules progénitrices du cheveu
Ces cellules, situées à la base de la racine capillaire, sont plus volumineuses, plus matures que les cellules souches du cheveu. Contrairement à ces dernières, elles sont orientées vers la seule production de kératine et leur nombre de divisions est limité dans le temps (le temps du cycle de renouvellement d’un cheveu). Durant toute la phase anagène, elles vont alimenter la tige pilaire en formation, ainsi que les deux gaines épithéliales du follicule pileux.

Cellules souches du cheveux
Situées dans le bulge, elles sont pluripotentes et divisibles à loisir.  Selon les ordres qu’elles reçoivent, elles sont aussi bien à l’origine des kéranocytes du cheveu qu’à celle des sébocytes du sébum. En 2011, des chercheurs de l’Université de Pennsylvanie font une découverte essentielle : les cellules ne disparaissent pas des follicules pileux lorsque ceux-ci sont devenus improductifs sous l’effet des androgènes. Elles sont simplement quiescentes.

Céramides
Substances lipidiques présentes sur la cuticule du cheveu et principalement constituées d’acides gras essentiels.

5-alpha-réductase
Enzyme qui métabolise la testostérone en un nouvel androgène, la DHT (dihydrotestosterone). La DHT est responsable de la perte prématurée des cheveux qui signale une alopécie androgénétique.

Cortex
Partie interne du cheveu, située derrière la cuticule. Elle est composée de longues chaînes de protéines encastrées les unes dans les autres, torsadées comme des ressorts et scellées ensemble par les ponts disulfures.

Cuticule
Partie externe du cheveu. Elle est constituée d’écailles faites de minces plaques de kératine étroitement juxtaposées et reliées les unes aux autres par les céramides.

Cycle de vie d’un cheveu
Les cheveux se renouvellent sans cesse, leur cycle de vie est en moyenne de 3 ans pour l’homme et entre 4 et 6 ans pour la femme. Au cours de cette période, chaque cheveu croît sans relâche. Lorsqu’il meurt, le follicule pileux produit une nouvelle pousse pour le remplacer. La production des follicules pileux n’est pas synchrone. Chaque follicule travaille en solo, ce qui évite la mue, comme chez certains animaux qui perdent tous leurs poils en même temps.

DHT (Dihydrotestosterone)
Hormone locale, dérivée de la testostérone et dont la sécrétion est déclenchée par l’enzyme 5-alpha-réductase. Dans les follicules pileux androgénétiques, la DHT accélère la production de kératine. Cette accélération forcée est à l’origine de cycles de renouvellement capillaire de plus en plus courts et de cheveux de plus en plus fins.

ECOCERT
ECOCERTOrganisme reconnu par les pouvoirs publics, ECOCERT  fournit ce label  pour les producteurs respectant un cahier des charges précis en matière d’agriculture biologique et de développement durable. Issu d’un mouvement associatif européen, cet organisme a été créé en 1991. Réputé exigent et impartial, accrédité par la Cofrac (Comité français d’accréditation), il effectue les contrôles de 70 % des producteurs bio en France et 30 % dans le monde (présent dans 80 pays).

Effluvium télogène
Signifie littéralement : « évacuation rapide des cheveux déjà morts ». En clair, cela correspond à une chute de cheveux plus ou moins abondante et diffuse, sous l’effet d’un facteur nocif.

Ferritine
Protéine qui permet de stocker la réserve du fer de l’organisme. Son taux doit être égal ou supérieur à 40 ngr/l de sang. S’il est inférieur, il peut avoir une incidence très négative sur le cycle de vie des cheveux. Les femmes qui souffrent d’une alopécie androgénétique devraient vérifier ce taux régulièrement, des études ayant prouvé qu’elles avaient plus de chance que les autres de développer une anémie ferrique.

Fibroblastes
Cellules épithéliales de la papille dermique qui rattachent le follicule au reste du corps pendant toute la phase de croissance (anagène) du cheveu. Véritables tours de contrôle de cette croissance, leurs protéines émettent un foisonnement de signaux qui représentent autant d’ordres pour faire démarrer, entretenir ou terminer la pousse du cheveu. 

Follicule pileux
Enveloppe épithéliale, dans laquelle se loge la racine du cheveu, à 4mm sous le cuir chevelu.

Gaine épithéliale externe (GEE)
Partie extérieure du follicule pileux qui sert de tuteur à la tige pilaire en formation. La GEE doit être dense et bien charpentée pour permettre à la tige de s’ancrer solidement au derme.

Gaine épithéliale interne (GEI)
Gaine située entre la GEE et la tige pilaire. Sa surface extérieure est formée de cellules plates, en forme de tuiles et tournées vers le bas. Celles-ci s’imbriquent tête-bêche dans les tuiles de la cuticule de la tige pilaire, tournées dans le sens opposé. Plus la GEI est ferme et structurée, plus la tige pilaire remonte facilement vers le haut, comme un train à crémaillère.

Glande sébacée
Annexée au follicule pileux, c’est une glande exocrine (qui déverse ses sécrétions à l’extérieur de l’organisme). Elle  sécrète le sébum indispensable au cheveu, pour le protéger et le lubrifier. Sous dépendance hormonale, la glande sébacée peut néanmoins se dérégler et produire trop ou trop peu de sébum, rendant le cheveu trop gras ou trop sec.

Hormones thyroïdiennes T4 et T3
Leur sécrétion insuffisante (hypothyroïdie) peut provoquer une perte de densité chronique et diffuse des cheveux. Mécanisme : le pourcentage des cheveux télogènes augmente, la phase télogène elle-même allonge, ce qui entraîne un retard dans le départ d’une nouvelle phase anagène.

Leur sécrétion trop importante (hyperthyroïdie) peut aussi provoquer une perte de cheveux chronique et diffuse. Mécanisme : augmentation de la cadence de production du follicule pileux et accélération des cycles de renouvellement des cheveux, lesquels poussent et tombent plus rapidement que la normale.

IGF1 (Insuline growth factor)
Protéine de croissance du cheveu, pendant la phase anagène (avec la protéine KGF)

Index glycémique (IG)
L’IG classe les aliments selon leur teneur en glucose et leur rapidité à le libérer dans le sang. L’échelle va de 0 à 100 et les aliments sont répartis en trois catégories :  IG élevé > 70, IG moyen de 55 à 70, IG faible < 55.

Insuline
Hormone sécrétée par le pancréas, indispensable à l’assimilation des glucides. En cas d’abus de sucres transformés industriellement, l’insuline libère des hormones androgènes, qui elles-mêmes augmentent les sécrétions de sébum et les impuretés sébacées, autour de la racine du cheveu.

Kératine
Principal composant du cheveu (à 97 %), la kératine est une substance très résistante, dont sont également faits les ongles, les cornes et même les sabots des animaux. 

La kératine est une protéine fibreuse, composée de longues chaînes d’acides aminés. Reliées les unes aux autres par des liaisons soufrées, ces chaînes ont besoin d’un apport en zinc et en vitamine B6, pour être synthétisées.

Kératinisation ou kératogénèse
Transformation des cellules progénitrices du cheveu en kératine, par la matrice du follicule pileux.

Kératinocytes
Cellules constitutives de la kératine des cheveux. Issues du métabolisme des cellules progénitrices, les kéranocytes se divisent sans relâche de cellules-mères en cellules-filles, dans la matrice. Inlassablement, de nouvelles cellules-filles naissent et chassent les précédentes, lesquelles meurent, puis durcissent et migrent en file vers le haut. Cet empilement de cellules mortes constitue la kératine et forme en surface la tige pilaire.

KGF (Keratinocyte growth factor)
Protéine de croissance du cheveu, pendant la phase anagène (avec la protéine IGF1).

Matrice du cheveu
Située à la base de la racine, c’est le point de départ de la chaîne de production capillaire : ici siègent les cellules progénitrices du cheveu, qui vont donner naissance à la kératine.

Papille dermique
Composée d’un ensemble de  cellules venant du derme, la papille dermique se loge au fond du follicule pileux et le relie au reste de l’organisme. C’est par elle que passent les nombreux vaisseaux sanguins qui vont irriguer tous les sites du follicule et lui communiquer les ordres de façonnage (consignes génétiques et hormonales, durée de vie, éléments nutritionnels…).

Pelade
La pelade se distingue des autres chutes de cheveux par son caractère subit et imprévisible. La pelade par plaques, la plus courante, se définit par la perte des cheveux sur des zones isolées du cuir chevelu et par la formation d’espaces de calvitie totale. Beaucoup plus rarement, le processus peut s’étendre sur tout le cuir chevelu, c’est la pelade dite « décalvante ». Plus rarement encore, la pelade « universelle » se généralise à l’ensemble du système pileux et tous les poils du corps tombent.

Pityriasis
Champignon microscopique, responsable des états pelliculaires du cuir chevelu.

Phanères
Substances issues de l’épiderme, riches en kératine et destinées à protéger la peau. Sont à classer dans cette catégorie  : cheveux,  poils et ongles humains, mais aussi cornes, griffes, becs et écailles des animaux.

Ponts-disulfures
Protéines soufrées qui assurent la cohésion des protofibres de kératine entre elles. Pour rendre le cheveu malléable (le friser ou le défriser de façon permanente), il est obligatoire de rompre ces liaisons temporairement, afin de donner au cheveu la forme désirée.

Récepteur
Protéine, située sur la membrane qui entoure chaque cellule de l’organisme et dont le rôle est de recevoir un message. Le système est comparable à celui d’une clef dans une serrure. Le récepteur c’est la serrure. Tant que la bonne clef n’est pas introduite dans cette serrure, le récepteur ne déclenche aucune action. Dès que la bonne clef se fixe dessus, le récepteur va aussitôt déclencher l’action pour laquelle il est destiné.

Séborrhée
Sécrétion anormale de sébum par la glande sébacée. La séborrhée n’est ni un facteur déclencheur ni  un facteur contribuant de l’alopécie androgénétique mais elle représente souvent un symptôme simultané.

Sébum
« Produit de sécrétion gras, blanchâtre et épais, élaboré par les glandes sébacées, riche en acides gras et jouant un rôle important dans la protection de la peau (action fungistatique et bactéricide) ». Source : Société Française de Dermatologie

Télogène
Phase de repos du cheveu, arrivé au terme de sa vie. Durant cette phase, le cheveu reste cependant sur le cuir chevelu, le temps que la racine de son remplaçant soit suffisamment forte pour le déloger. Durée : 2 à 3 mois.

TERC (Telomerase RNA componant)
Protéine qui prévient la dégénérescence des cellules dermiques, en retardant le vieillissement physiologique de l’extrémité des chromosomes.  Par cette action, elle entretient la vitalité du follicule et favorise le métabolisme des cellules souches en cellules kératinocytes de la matrice. Elle participe ainsi activement à la kératinisation des cellules.

TGF-β (Transforming growth factor)
Protéine qualifiée « d’assassine ». En cas d’alopécie androgénétique, la DHT stimule en effet cette protéine, interrompant trop tôt la métabolisation des cellules souches en cellules progénitrices et forçant le follicule pileux à passer avant l’heure en phase catagène, ce qui a pour conséquence de raccourcir la durée de vie du cheveu.

Trichotillomanie
Manie d’ordre psychique qui consiste à s’arracher régulièrement les cheveux. Chez l’enfant, la trichotillomanie correspond souvent à un simple tic, comme sucer son pousse ou se ronger les ongles. Des cas plus graves, mais aussi beaucoup plus rares, se rencontrent chez des femmes adultes. Ils témoignent alors toujours d’une perturbation profonde du psychisme.

VEGF (Vascular endothelial growth factor)
Protéine activant le nombre et la croissance des vaisseaux sanguins dans la papille, pendant toute la phase anagène. C’est le processus dit « d’angiogénèse » ou  de revascularition.

Zones du cuir chevelu
Dans l’alopécie androgénétique, la première zone atteinte est le plus souvent la région pariétale, chez la femme, tandis que chez l’homme la calvitie débute par la région temporale et se poursuit sur le vertex. La nuque est toujours épargnée.

Zones-du-cuir-chevelu

 
RechercherBlogMenuAccueil