Cheveux crépus défrisés : soigner et réparer

entretien-cheveux-DEFRISESs

EN BREF

Vous vous faites souvent défriser les cheveux et pour plus des 2/3 d’entre vous, il est clair que cela abîme beaucoup vos longueurs et risque également de nuire à la santé de votre cuir chevelu. Mais voilà, c’est un mal nécessaire, pensez-vous !

Toujours soucieux d’aller au fond des choses, le Centre Clauderer vous explique ici les transformations chimiques qu’un défrisage impose réellement à vos cheveux. Il vous explique également comment entretenir votre chevelure défrisée pour éviter une chute de cheveux par cassure. Cet article s’adresse également à celles qui n’ont pas encore franchi le pas et hésitent entre défrisage ou cheveux crépus au naturel.

QUELS SONT LES PROBLÈMES, APRÈS UN DÉFRISAGE ?

Les cheveux défrisés sont secs et ternes, comme s’ils avaient perdu tout ressort et toute vie. Ils se cassent en plusieurs points de leur longueur, principalement à la jonction frisé-défrisé, mais également à la base du cheveu, ce qui diminue d’autant le volume général de la chevelure.

Le cuir chevelu n’est pas épargné : il est lui aussi trop sec et souvent irrité. (Cf. Problèmes de cuir chevelu après défrisages).

Il existe de multiples traitements pour l’après-défrisage. Chacune d’entre vous a sa recette. En fait, quelques recettes sont efficaces, d’autres moins. Certaines peuvent même fortement endommager les cheveux. Mais avant de parler de soins de compensation, il faut d’abord bien comprendre les bouleversements que le défrisage des cheveux, opération tout sauf anodine, ont pu enclencher.

EN QUOI CONSISTE EXACTEMENT LE DÉFRISAGE ?

Sans trop rentrer dans les détails techniques, il faut savoir qu’au départ la kératine d’un cheveu est composée de longues chaînes verticales de protéines, reliées les unes aux autres par des atomes de soufre qui forment de véritables ponts de soudure (ponts di-sulfures), assemblent entre elles les chaînes protéiniques et maintiennent la kératine dans sa frisure initiale. La manipulation du défrisage agit sur ces soudures soufrées : avec un produit très alcalin (ou basique), on détruit artificiellement l’organisation naturelle du cheveu, en rompant les doubles ponts de soufre et en les remplaçant par un seul pont (pont sulfure). Ainsi privée de ses tuteurs, la kératine n’oppose plus de résistance, on peut alors réduire sa frisure, jusqu’à obtenir la raideur voulue. Un rinçage prolongé et un shampooing neutralisant éliminent ensuite les résidus d’alcali et mettent fin au processus de raidissement. En savoir plus Les techniques du défrisage

CONSÉQUENCE POUR LES CHEVEUX ?

Elle est double. D’abord, les cheveux sont beaucoup plus fragiles puisque, pour les rendre malléables, le produit défrisant a dû commencer par « désosser » leur kératine. Autre conséquence : le cuir chevelu et les longueurs se dessèchent parce que les molécules d’eau qui se fixent habituellement sur les protéines n’ont plus rien pour s’accrocher. D’où : pellicules et irritations sur l’ensemble du cuir chevelu, cheveux secs mais aussi cassants, pointes fourchues.

ET LES PRODUITS SANS SOUDE ?

Même les produits dits “sans soude“ sont en fait des dérivés de soude ou de potasse, moins puissants, mais encore très agressifs pour les cheveux. En clair, quels que soient les produits employés (guanadine, par exemple), si le défrisage n’est pas accompagné de beaucoup de précautions, pendant la manipulation, et de soins intensifs après, les chevelures les plus robustes ne résistent pas longtemps à l’épreuve.

QUELS SOINS DONNER AUX CHEVEUX DÉFRISÉS ?

Il s’agit ni plus ni moins de restaurer l’écosystème du cheveu. Écosystème, dont l’équilibre a été singulièrement compromis par le défrisage ! En d’autres termes, il faut reconstruire les défenses que les cheveux n’ont plus en les hydratant en permanence.BAUME-clauderer-57

BAUME-clauderer-56L’hydratation consiste à apporter de l’eau au plus profond de la fibre capillaire et à l’y maintenir. Pour sceller cette eau, les meilleurs ingrédients pour cheveux défrisés, sont les produits à base de protéines et vitamines végétales, lesquelles doivent être mélangées à des huiles légères et riches en acides gras essentiels (oméga 3 et 6). Exemples : huiles de germes de blé, de jojoba, d’olive, karité… Un baume curatif Clauderer, prévu dans votre programme, correspond à ce type de produits, il nourrira votre kératine, sans poisser vos cheveux.

Et, attention !

Hydrater ne veut pas dire graisser, systématiquement et avec n’importe quoi. Certains corps trop gras empêchent le cuir chevelu de respirer, ce qui peut entraîner un surcroît de pellicules et d’irritations, parfois même une asphyxie des racines. Les graisses animales ou minérales sont donc à éviter. En particulier :

NON AUX VASELINES

Elles alourdissent les cheveux, sans les nourrir, surgraissent et obstruent les pores du cuir chevelu.

NON À LA LANOLINE

Dérivé du cholestérol, elle favorise les irritations, ainsi que la sécrétion de l’hormone (DHT) responsable des chutes de cheveux d’origine hormonale. (lien Cholestérol et perte des cheveux)

NON À LA GLYCÉRINE EN TROP GRANDE QUANTITÉ

Si sa présence excède 5% du contenu total : attirant elle-même l’humidité, elle absorbe et retient celle qui est nécessaire aux cheveux.

DÉFRISAGE ET POUSSE DES CHEVEUX

ACTIVcroissance-crepu
Beaucoup des femmes se plaignent que leurs cheveux ne poussent plus depuis qu’elles font des défrisages. Pourtant, en principe, les produits utilisés pour le défrisage des cheveux n’attaquent pas les racines. Simplement, le volume des cheveux cassés est souvent tel que la chevelure donne l’impression de diminuer ou de stagner toujours à la même longueur.

Pour pallier ce trouble, le traitement consiste à nourrir et à réparer les longueurs, tout en stimulant l’activité des racines. Certains actifs végétaux, spécifiques pour la repousse, donnent de la vigueur aux jeunes cheveux et les préparent à mieux supporter les défrisages  ACTIV’CROISSANCE Cheveux crépus.

Toutefois, si les cheveux tombent vraiment anormalement, il est important de consulter un spécialiste qui pourra faire  un diagnostic approfondi des racines et de la kératine et vérifier si la perte de cheveux est due aux cassures provoquées par le défrisage ou si elle est liée à d’autres facteurs : problèmes hormonaux, carence en fer, nattage précoce…

L’ÉPREUVE DU MICROSCOPE

 

Cheveu improprement traité :
kératine altérée, comme effilochée
keratine-afro-abimee
Kératine renforcée par un reconstituant protéinique
(Baumes Clauderer n°56 et n°57)
keratine-afro-saine

 

À SUIVRE CONSEILS POUR ENTRETENIR AU QUOTIDIEN VOS CHEVEUX DÉDRISÉS

main3

Les contenus, figurant sur les pages de ce site, sont la propriété exclusive du Centre Clauderer. La reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, des pages, des données et de tout autre élément constitutif du site, par quelque procédé ou support que ce soit, est interdite et constitue, sans autorisation expresse et préalable du webmaster info@clauderer.com, une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

image-placeholder.svg

Diagnostic Clauderer approfondi

Faites établir un check-up complet de vos cheveux

Je veux un diagnostic