ALOPÉCIE ANDROGÉNÉTIQUE, DIFFÉRENCE HOMME ET FEMME

QUESTION DE THÉO F.

Les alopécies dues aux androgènes sont-elles différentes chez l’homme et chez la femme ?

RÉPONSE CLAUDERER

Pour les deux sexes, l’alopécie androgénétique a pour même origine une transformation locale des hormones androgènes en un androgène beaucoup plus puissant, la DHT. Cette nouvelle hormone sévit en augmentant la vitesse de déroulement des cycles capillaires, obligeant le follicule pileux à produire des cheveux de moins en moins bien « fabriqués », c-à-d. de plus en plus fins et d’une durée de vie de plus en plus courte.

perte-cheveu-homme

perte-cheveu-femmeLa différence entre homme et femme tient surtout dans la localisation de l’alopécie sur le cuir chevelu. Chez l’homme, la perte de cheveux commence le plus souvent au niveau des golfes et du vertex (tonsure), alors que chez la femme, la perte se situe généralement sur le dessus de la tête ou sur les côtés.

Autre différence : pour les femmes, les œstrogènes, leurs hormones féminines servent de contrepoison aux dégâts causés par la DHT, ce qui rend l’évolution de leur alopécie beaucoup plus lente.

Enfin, dans les deux cas, plus l’alopécie androgénétique est traitée tôt, plus on a de chance de conserver les cheveux que l’on a sur la tête.

Lire également :

Chute de cheveux androgénétique chez la femme
Chute de cheveux androgénétique chez l’homme
Les traitements anti-chute de cheveux Clauderer