Que faire pour mes cheveux trop gras ?

 

cheveux-gras-fille
cheveux-gras-SEBUM

10 CONSEILS EXPRESS DU CENTRE CLAUDERER

 

CHEVEUX TROP GRAS

      1. Lavez vos cheveux selon leurs besoins. Pas plus d’une fois par jour, quand même ! N’utilisez que des shampooings ultra doux, de pH neutre (7), c’est à dire ni acide, ni alcalin, qui n’irritent pas le cuir chevelu et permettent des lavages fréquents. Évitez aussi l’eau trop chaude, la pause du shampooing et deux lavages successifs. C’est autant d’excitants locaux pour les glandes sébacées. Pendant le shampooing, ne massez pas frénétiquement votre cuir chevelu, cela excite les glandes sébacées et fait repartir le sébum de plus belle !En revanche, 2 fois par semaine, avant votre shampooing, les massages Clauderer « en pincements » sont excellents pour évacuer le trop plein de sébum de votre cuir chevelu Gym des cheveux : massages du cuir chevelu
      2. Halte au séchoir trop chaud, pour les mêmes raisons ! Cela assèche artificiellement votre peau et lui fait sécréter davantage de sébum, sitôt les cheveux séchés. Halte aussi aux brosses ou peignes à dents serrées : ils propagent la migration du sébum sur les longueurs.
      3. Évitez les shampooings dits “pour bébés“ (mais oui !) car l’indication ne signifie pas « ultra-doux » mais peu irritant et qui ne pique pas les yeux. En fait ces shampooings contiennent des surgraissants, utiles aux cheveux des enfants, mais inadaptés à ceux des adolescent(e)s ou des adultes. Évitez également les produits dits “anti-séborrhéiques”, à base d’alcool, qui modifient de façon négative le pH du cuir chevelu.
      4. Sachez qu’un rinçage prolongé, à l’eau tiède, permet parfois de « sauter » un shampooing. Cela en fait un de moins et c’est tant mieux. Et puis, de l’eau froide en dernier rinçage évite l’excitation de vos glandes sébacées.
      5. En cas de cheveux gras à la racine et secs aux pointes, essayez de “tenir” un jour de plus, afin que les longueurs ne soient pas en contact trop fréquent avec le produit lavant. Et si vous utilisez une crème hydratante ou un démêlant pour vos longueurs, veillez à n’appliquer le produit que sur les pointes.
      6. Évitez de passer sans cesse votre main dans les cheveux ! Chez certains ados, ce n’est plus un tic, c’est un vrai TOC (trouble obsessionnel compulsif) ! Cette manie favorise la migration du sébum le long des tiges pilaires et salit plus vite la chevelure. En outre, cela diffuse d’autant plus sur le visage les bactéries engendrées par l’acné, lorsqu’ils en ont.Vous êtes de nature stressée ? C’est le stress qui vous fait faire continuellement ce geste ? Et bien, détendez-vous. À chaque poussée de stress correspond une poussée de sébum !
      7. Gainant-Clauderer-n28-anti-sebumConseil absolu : les masques de plantes à tannin qui s’accrochent au cheveu par affinité naturelle, le tonifient et absorbent le sébum, tout en laissant respirer le cuir chevelu. C’est le meilleur remède local contre les cheveux gras. Cependant, si vos cheveux sont secs aux pointes, il ne faut appliquer les plantes que sur le cuir chevelu et le premier cm des cheveux.
      8. Mettez un bémol (pour ne pas dire un silence) sur tout ce qui est à base de sucre industriel : pâtisseries, bonbons, pain et riz blanc, fast food, etc. Mangez plutôt des légumes verts et des fruits. On les dit bons pour la santé en général ? Eh bien ils le sont aussi contre le sébum. Ils aident à éliminer les impuretés sébacées qui stagnent sous le cuir chevelu. Alimentation trop acide, gare à vos cheveux !
      9. MESDAMES, Sachez aussi qu’une pilule œstroprogestative de troisième ou quatrième génération peut aider, si votre gynécologue pense qu’un tel contraceptif vous convient, à limiter la production de vos glandes sébacées et à rendre vos cheveux sensiblement moins gras.
      10. Dernier conseil mais non des moindres : Attention, si vous vos cheveux souffrent d’une alopécie progressive, la séborrhée peut contribuer à l’affinement progressif de vos repousses. Partie cachée de l’iceberg, ce cheveu-racine-sebumcheveu-racine-sainesymptôme ne se repère qu’à l’analyse microscopique de la racine. Explication : Stagnant sous le cuir chevelu, au lieu de s’évacuer entièrement à l’extérieur, le trop plein de sébum engorge le follicule pileux, à l’endroit précis où sont situées les cellules de reproduction du cheveu (croquis de gauche). Cette infiltration génère des impuretés séborrhéiques qui vont s’agglutiner autour des racines et gêner la circulation du sang. Asphyxiées, comprimées, les racines sont en état de souffrance : elles rétrécissent et produisent des cheveux de plus en plus faibles. La séborrhée n’est jamais un facteur déclencheur de la perte de cheveux mais elle peut s’avérer un facteur aggravant, qu’il est important de traiter afin de décongestionner les racines (croquis de droite). Lire en complément Traiter les fonctions vitales du cheveu
image-placeholder.svg

Diagnostic Clauderer approfondi

Faites établir un check-up complet de vos cheveux

Je veux un diagnostic