Chute de cheveux : des traitements anti-chute de cheveux 100% naturels

chute-de -cheveux-traitement-naturel

   Une nouvelle génération d’actifs végétaux 100 % naturels

 

LA DEMANDE DU PUBLIC

Les avancées de la science en matière de biologie et de diversification végétale ont permis à Clauderer de mettre aujourd’hui sur le marché des complexes anti chute de cheveux intégralement végétaux. Pour enrayer la perte de cheveux, ces nouvelles générations d’actifs s’avèrent beaucoup plus performantes que les molécules chimiques. Nous sommes loin des remèdes de grands-mères, certes naturels et sympathiques, mais parfaitement inopérants !  Produits naturels anti-chute de cheveux : des actifs plus sains et efficaces

Plus qu’une tendance, les traitements garantis naturels, pour soigner les divers problèmes d’alopécie, répondent à une demande pressante du public.

Depuis une dizaine d’années, la méfiance de plus en plus soutenue des consommateurs pour les aliments, dont ils garnissent leur assiette, s’est d’abord étendue aux cosmétiques, dont ils couvrent leur peau : le maquillage, les solaires, les crèmes capillaires, etc.

Mais cette méfiance est maintenant encore plus affirmée pour tous les produits à action sous-cutanée, comme les traitements anti chute de cheveux, qui pénètrent jusqu’au follicule pileux, organe logé dans le derme de la peau et relié au reste de l’organisme, par la circulation du sang.

Ce mouvement de suspicion générale est d’ailleurs largement relayé par les médias, notamment Internet, où de nombreux sites incitent leurs lecteurs à être vigilants sur les ingrédients qui composent leurs produits cosmétiques et à lire avec attention les listes INCI sur les emballages (encadré ci-contre), afin de proscrire les substances qui peuvent s’avérer négatives pour leur santé.

 

INCI

Inventée en 1973 aux USA, la nomenclature INCI (International Nomenclature 
of Cosmetic Ingredients) est internationale et obligatoire en Europe depuis 1998. Elle répertorie les noms des ingrédients mentionnés sur les cosmétiques, par ordre quantitatif décroissant. A partir de 1 %, les substances peuvent être indiquées dans un ordre quelconque.

LISTE NOIRE DES SUBSTANCES COSMÉTIQUES À ÉVITER

Le Centre Clauderer a dressé une liste noire des substances qu’il était préférable d’éviter dans les produits cosmétiques pour cheveux, en décodant pour ses lecteurs les indications INCI, lesquelles sont écrites dans une langue incompréhensible, comparable à celle des médecins de Molière.

PARABEN

Ce sont des conservateurs, placés dans les formules cosmétiques pour empêcher le développement des champignons et des bactéries. Sur le listes INCI, ils apparaissent sous cette terminologie : BUTYLPARABEN, ETHYLPARABEN, METHYLPARABEN, PROPYLPARABEN. Depuis 2004, leur usage est controversé, car ils sont soupçonnés de pouvoir favoriser le cancer du sein, ainsi que l’infertilité masculine. Les recherches sont encore en cours pour valider ou lever ces soupçons.

PARAFFINE

Dérivée du pétrole, cette huile minérale ne présente aucune intérêt positif sur le plan cosmétique. Elle est cependant très souvent employée, en raison de son faible prix. N’étant pas biodégradable, elle est supposée néfaste pour l’organisme, notamment pour l’épiderme qu’elle empêche de respirer.

PEG

Dérivés de la pétrochimie, les PEG (PolyEthylènes Glycols) sont des surfactants, servant à humecter, adoucir ou émulsifier les formules cosmétiques. Ils se glissent dans la composition d’un grand nombre de produits lavants ou capillaires : shampoings, savons, gels douche, conditionneurs, crèmes après shampooing… Obtenus à partir d’oxyde d’éthylène, substance toxique et très polluante, ils seraient irritants pour la peau et pourraient provoquer des allergies de toutes sortes, de l’acné et des comédons (points noirs).

SILICONES et SILOXANES

Ce sont des résines synthétiques, si présentes aujourd’hui dans les capillaires (shampooings, après-shampooings, laques, gels…) qu’il est difficile de trouver un produit qui n’en contienne pas. Elles apparaissent dans les listes INCI sous cette forme : METHICONE, DIMETHICONE, SILOXANE… Leurs atouts ? Elles donnent l’illusion de cheveux plus doux et brillants, plus faciles à démêler,… dans un premier temps. Mais, en déposant un vernis chimique sur les cheveux, elles les font littéralement suffoquer, en étouffant leur kératine et en bloquant leur hydratation ! Ensuite, tous les produits nourrissants que l’on peut appliquer pour récupérer une chevelure saine, ne franchiront pas cette barrière créée par le silicone. Les cheveux deviendront rapidement plus secs, plus réceptifs à la poussière et moins souples.

SODIUM LAURETH ou LAURYL SULFATE

Ce sont des surfactants, également issus de la pétrochimie, au pouvoir très moussant. Ils peuvent fortement irriter les épidermes fragiles. Ils ne doivent pas être confondus avec l’AMMONIUM LAURYL SULFATE, lequel, agréé par ECOCERT*, rend les mêmes services sans en avoir les inconvénients.

 

CHUTE DE CHEVEUX TRAITEMENT NATUREL CLAUDERER

Au Centre Clauderer, notre revendication “Le soin des cheveux par Les plantes“ n’est pas un terme usurpé : tous nos produits sont composés de végétaux et garantis naturels.

Ils sont formulés et fabriqués en France, ce qui assure leur traçabilité.

Ils utilisent les technologies de pointe dans le domaine de la biologie moléculaire du cheveu et sont certifiés sans substances chimiques douteuses.

 

À suivre Une gamme complète de produits anti-chute de cheveux naturels

main3

Les contenus, figurant sur les pages de ce site, sont la propriété exclusive du Centre Clauderer. La reproduction ou représentation, intégrale ou partielle, des pages, des données et de tout autre élément constitutif du site, par quelque procédé ou support que ce soit, est interdite et constitue, sans autorisation expresse et préalable du webmaster info@clauderer.com, une contrefaçon sanctionnée par les articles L335-2 et suivants du Code de Propriété Intellectuelle.

image-placeholder.svg

Diagnostic Clauderer approfondi

Faites établir un check-up complet de vos cheveux

Je veux un diagnostic