Quel est le rôle de l’acide folique sur les cheveux ?

L’acide folique, souvent évoqué dans le cadre de la santé prénatale, est bien plus qu’un simple nutriment bénéfique pendant la grossesse. Cette vitamine joue également un rôle significatif dans la santé des cheveux. De la brillance à la prévention de la chute des cheveux, l’acide folique s’avère être un allié incontournable. Découvrez le rôle crucial de l’acide folique pour les cheveux, ses bienfaits, ainsi que nos conseils pour assurer un apport adéquat pour des cheveux sains et forts.

Qu’est-ce que l’acide folique ?

L’acide folique est l’une des vitamines essentielles du groupe B, plus précisément la vitamine B9. C’est une vitamine hydrosoluble, ce qui signifie qu’elle se dissout dans l’eau et est régulièrement éliminée par l’urine, nécessitant un apport quotidien pour maintenir des niveaux adéquats dans l’organisme.

L’acide folique joue un rôle vital dans la synthèse de l’ADN et de l’ARN, la production de globules rouges et la métabolisation des protéines. Il est également essentiel pour la division et la croissance cellulaires.

Bien que le terme “acide folique” soit couramment utilisé, il fait généralement référence à la forme synthétique de la vitamine, utilisée dans les suppléments et pour enrichir les aliments. La forme naturelle présente dans les aliments est appelée “folate”.

Quels sont les bienfaits de l’acide folique sur les cheveux ?

L’ acide folique est essentiel pour la santé capillaire, bien qu’il ne soit pas mentionné aussi fréquemment que des vitamines telles que la biotine.

La croissance des cheveux repose sur une division cellulaire à la fois rapide et saine. L’acide folique, en soutenant activement ce processus de division cellulaire, occupe une position centrale dans la promotion de la croissance capillaire. S’assurer d’un apport suffisant en acide folique est donc important pour maintenir un cycle de croissance des cheveux harmonieux et constant.

L’acide folique contribue également à la formation des globules rouges, qui transportent l’oxygène et les nutriments aux follicules pileux. Une bonne circulation sanguine dans le cuir chevelu est essentielle pour nourrir et renforcer les follicules, prévenant ainsi la chute des cheveux.

Des études suggèrent qu’une carence en acide folique peut contribuer au grisonnement prématuré des cheveux. Bien que le vieillissement soit le principal facteur du grisonnement, un apport adéquat en vitamines, y compris en acide folique, pourrait aider à retarder ce processus.

Aussi, une carence en acide folique peut conduire à une chute de cheveux ou à leur amincissement. Bien que la chute des cheveux puisse être influencée par de nombreux facteurs, un apport adéquat en acide folique peut aider à prévenir la chute des cheveux due à une carence nutritionnelle.

Enfin, l’acide folique, en favorisant une croissance saine des cheveux, peut contribuer à améliorer leur éclat et leur texture. Des cheveux bien nourris de l’intérieur ont tendance à être plus forts, plus brillants et plus résistants aux dommages.

Quels sont les besoins journaliers en acide folique ?

Les besoins journaliers en acide folique peuvent varier en fonction de l’âge, du sexe, de l’état de santé et d’autres facteurs spécifiques tels que la grossesse.

Les recommandations nutritionnelles suggèrent un apport quotidien de 330 µg de folates pour les hommes et de 300 µg pour les femmes.

Durant la grossesse, il est conseillé aux femmes d’avoir un apport quotidien de 400 µg (0,4 mg) de folates, ce qui correspond à 200 µg d’acide folique. Conformément aux directives officielles du ministère de la Santé, il est recommandé que toutes les femmes en âge de procréer envisageant une grossesse prennent un supplément d’acide folique.

Une supplémentation, même en acide folique, ne doit pas être entreprise sans consulter au préalable un professionnel de santé. Le médecin pourra évaluer vos besoins spécifiques et vous conseiller sur le dosage approprié. Se supplémenter sans avis médical peut entraîner des déséquilibres et d’éventuelles interactions médicamenteuses.

Où trouver de l’acide folique dans l’alimentation ?

Pour assurer un apport suffisant en cette vitamine essentielle, il est bon de consommer régulièrement des aliments riches en folates :

  • Les légumes verts à feuilles comme les épinards, le chou frisé, les blettes, la roquette et la laitue romaine sont d’excellentes sources de folates. 
  • Les légumineuses, telles que les lentilles, les pois chiches, et divers haricots, sont également riches en acide folique. 
  • Parmi les fruits, les agrumes tels que les oranges, les pamplemousses et les mandarines sont de bonnes sources, tout comme les bananes et les avocats.
  • Les grains entiers peuvent contribuer à l’apport en folates, même s’ils contiennent généralement moins de folates que les légumes verts ou les légumineuses.
  • Quant aux sources animales, le foie, en particulier le foie de bœuf, est riche en folates. Les poissons, comme le thon et le saumon, offrent aussi des folates, bien qu’en moindre quantité que les végétaux. Les œufs sont une autre source de cette vitamine, tout comme les noix, notamment les noisettes et les amandes, et certaines graines comme les graines de tournesol.

Une cure d’acide folique est-elle efficace en cas de chute de cheveux ?

La chute de cheveux peut être influencée par de nombreux facteurs, dont les déséquilibres nutritionnels. L’acide folique joue un rôle important dans la division cellulaire et la croissance des tissus, y compris les cheveux. Dès lors, une carence en acide folique pourrait théoriquement contribuer à des problèmes capillaires.

Une carence en acide folique peut entraîner une variété de symptômes, y compris la chute de cheveux, mais aussi une anémie, une fatigue, des ulcères buccaux, et d’autres problèmes. En corrigeant cette carence, il est possible que certains symptômes, y compris la chute de cheveux, puissent être atténués ou corrigés.

Cependant, bien que l’acide folique soit bénéfique pour la croissance des cheveux, il n’est pas un remède universel contre la chute des cheveux. Si la perte de cheveux n’est pas due à une carence en acide folique, une supplémentation en vitamine B9 pourrait ne pas avoir l’effet escompté sur la repousse.

Bon à savoir : la surconsommation d’acide folique, notamment via une supplémentation excessive, peut entraîner d’autres problèmes de santé, tels que des troubles gastro-intestinaux, des troubles du sommeil, des éruptions cutanées, et plus rarement des problèmes plus graves.

Effectuer un diagnostic capillaire avant tout traitement

Il est essentiel de réaliser un diagnostic précis de vos cheveux et de votre cuir chevelu pour déterminer la cause exacte de la chute de cheveux avant de commencer toute forme de supplémentation.

Le diagnostic capillaire est une étape cruciale pour comprendre l’état de santé et les besoins spécifiques de vos cheveux. Le Centre Clauderer, spécialisé dans l’élaboration de traitements naturels contre la chute de cheveux, propose un diagnostic approfondi à Paris ou à distance, pour identifier les causes sous-jacentes des problèmes de cheveux et du cuir chevelu. Sur la base du diagnostic, le Centre Clauderer vous proposera un traitement ou une routine de soins adaptée. Des contrôles réguliers des fonctions vitales des cheveux sont effectués pour s’assurer des résultats et ajuster le programme si nécessaire.

Nos solutions en cas de chute de cheveux

La chute de cheveux est une préoccupation courante pour de nombreuses personnes, qu’elle soit causée par des facteurs génétiques, hormonaux, environnementaux ou encore par le stress. Face à ce problème, il existe plusieurs solutions adaptées en fonction des causes et des besoins spécifiques de chacun.

La réussite d’une cure capillaire dépend de l’attention portée aux follicules pileux. Tandis que les shampooings anti-chute agissent de manière superficielle, pour un impact profond, il convient de choisir des sérums qui pénètrent l’épiderme. Le Centre Clauderer propose des sérums tels que le N°6R, le N°7R ou l’Activ’Croissance adapté aux cheveux afros et métissés. 

Il est impératif d’opter pour des soins conformes à sa nature capillaire, de limiter les agressions, et de nourrir ses cheveux de l’intérieur avec une alimentation adéquate. Un massage du cuir chevelu complète idéalement cette routine, favorisant la vitalité du follicule pileux.

L’acide folique joue un rôle-clé non seulement dans notre santé générale mais aussi dans le bien-être de nos cheveux. Sa contribution à la division cellulaire, à la formation des globules rouges et à d’autres processus vitaux le rend indispensable pour maintenir des cheveux forts et sains. Toutefois, pour traiter efficacement la chute de cheveux il est crucial de comprendre sa cause profonde et d’adopter une approche globale qui englobe les soins capillaires et une alimentation équilibrée.

Jean-François Cabos

Jean-François Cabos est le créateur d’une méthode unique de soin du cheveu élaborée à l’issue des recherches qu’il a coordonnées et qui ont donné lieu à la publication du livre “Cheveux, Racines de Vie” avec Hélène Clauderer aux éditions Robert Laffont (Collection “Réponses/ Santé”).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *