Eau oxygénée pour les cheveux : bonne ou mauvaise idée ?

L’utilisation de l’eau oxygénée pour les soins capillaires est un sujet qui suscite de nombreuses interrogations. Couramment employée pour décolorer ou éclaircir les cheveux, cette substance chimique, également connue sous le nom de peroxyde d’hydrogène, est à la fois populaire pour ses résultats rapides et redoutée pour ses effets potentiellement agressifs sur la fibre capillaire. Utiliser de l’eau oxygénée ? Est-ce une bonne ou une mauvaise idée ?

Qu’est-ce que l’eau oxygénée ?

L’eau oxygénée est un agent oxydant puissant qui libère de l’oxygène au contact d’autres substances, ce qui explique son utilisation variée, allant de l’antiseptique dans les trousses de premiers soins à l’agent blanchissant pour les cheveux. 

En coiffure, elle est surtout connue pour son rôle dans les processus de décoloration et de coloration où elle permet d’ouvrir les cuticules du cheveu pour en retirer ou y déposer des pigments. 

Sa concentration varie généralement entre 3% pour un usage domestique et jusqu’à 12% dans des formulations professionnelles, cette dernière étant utilisée pour des éclaircissements plus poussés ou des décolorations. 

Bien que couramment utilisée, elle doit être manipulée avec précaution, car à des concentrations élevées, elle peut causer des dommages au cheveu et à la peau

Comment l’eau oxygénée agit-elle sur la structure du cheveu ?

L’eau oxygénée pénètre la cuticule pour atteindre le cortex, là où se trouvent les pigments naturels. En tant qu’agent oxydant, elle provoque une réaction chimique qui décompose ces pigments, conduisant à l’éclaircissement ou à la décoloration des cheveux. 

Le degré d’éclaircissement est influencé par le volume d’eau oxygénée utilisé. Le volume indique la capacité de libération d’oxygène, et donc son potentiel d’oxydation.

Eau oxygénée pour les cheveux : bonne ou mauvaise idée? 1
Eau oxygénée pour les cheveux : bonne ou mauvaise idée? 2
Eau oxygénée pour les cheveux : bonne ou mauvaise idée? 3

Le choix du dosage de l’eau oxygénée dépend de l’effet désiré. Un volume plus élevé signifie une plus grande quantité d’oxygène libérée, ce qui intensifie l’action éclaircissante. Pour des éclaircissements modérés ou la décoloration des poils fins, une eau oxygénée à 20 volumes est souvent recommandée

Il est crucial de suivre les recommandations de dosage pour minimiser les risques de dommages car une concentration trop élevée peut endommager la structure du cheveu, tandis qu’une concentration trop faible pourrait être inefficace.

Quels risques l’eau oxygénée peut-elle présenter pour les cheveux ?

L’eau oxygénée peut présenter plusieurs risques pour les cheveux si elle n’est pas utilisée correctement. 

  • Elle peut causer une sécheresse excessive car elle élimine le sébum qui protège la tige capillaire. 
  • Une utilisation répétée ou une concentration trop élevée peut mener à des cheveux cassants et à l’apparition de fourches.
  • L’effet décolorant de l’eau oxygénée peut aussi entraîner une modification indésirable de la couleur naturelle ou colorée des cheveux, conduisant parfois à des teintes cuivrées ou verdâtres en raison de la réaction avec certains pigments.
  • Le cuir chevelu peut également être affecté, avec des risques d’irritation ou de brûlure chimique, surtout si la peau est sensible ou si le produit est laissé trop longtemps. 

Il est donc essentiel de respecter les instructions d’utilisation et de choisir le bon volume d’eau oxygénée en fonction du type de cheveux et de l’effet souhaité. Un test préalable sur une petite mèche de cheveux et sur la peau peut aider à prévenir les réactions indésirables.

Comment utiliser l’eau oxygénée en toute sécurité pour les soins capillaires ?

Pour utiliser l’eau oxygénée en toute sécurité dans les soins capillaires, il est essentiel de suivre quelques directives :

  • Choix du bon volume : utilisez le volume approprié d’eau oxygénée en fonction de votre type de cheveux et de l’effet désiré. Pour une légère décoloration, un volume de 10 à 20 peut suffire, tandis qu’un éclaircissement plus intense peut nécessiter un volume jusqu’à 30.
  • Test préliminaire : effectuez toujours un test cutané pour détecter d’éventuelles réactions allergiques et un test sur une mèche de cheveux pour prévoir le résultat de la couleur.
  • Protection de la peau et des vêtements : portez des gants et un vêtement de protection, et appliquez une crème barrière autour de la ligne des cheveux pour éviter les brûlures de la peau.
  • Application précise : utilisez des outils appropriés comme un pinceau pour appliquer l’eau oxygénée de manière précise et uniforme, en évitant le cuir chevelu si possible.
  • Temps de pose : ne laissez pas l’eau oxygénée agir plus longtemps que le temps recommandé pour éviter les dommages.
  • Rinçage abondant : après le temps de pose, rincez vos cheveux abondamment à l’eau froide ou tiède pour éliminer complètement les résidus chimiques.
  • Soins post-traitement : utilisez des après-shampoings et des masques capillaires nourrissants pour réhydrater vos cheveux et réparer les dommages potentiels causés par l’oxydation.
  • Fréquence d’utilisation : limitez l’utilisation de l’eau oxygénée pour éviter l’accumulation de dommages au fil du temps.
  • Consultation professionnelle : en cas de doute, consultez un coiffeur professionnel, surtout pour des changements drastiques de couleur ou pour une première utilisation.

Quelles sont les alternatives à l’eau oxygénée pour éclaircir ou décolorer les cheveux ?

Pour ceux qui souhaitent éclaircir ou décolorer leurs cheveux sans utiliser d’eau oxygénée, il existe plusieurs méthodes alternatives. Les colorants sans ammoniaque sont une bonne option car ils contiennent des composés différents pour pénétrer et colorer la cuticule du cheveu. 

Des ingrédients naturels tels que le jus de citron ou le miel peuvent également induire un éclaircissement graduel, surtout lorsqu’ils sont exposés au soleil. L’argile éclaircissante offre une manière plus douce de modifier la couleur des cheveux sans produits chimiques agressifs.

Eau oxygénée pour les cheveux : bonne ou mauvaise idée? 4
Eau oxygénée pour les cheveux : bonne ou mauvaise idée? 5
Eau oxygénée pour les cheveux : bonne ou mauvaise idée? 6

Aussi, des produits capillaires comme les shampooings et après-shampooings éclaircissants sont conçus pour obtenir un effet plus subtil et progressif.

Enfin, les techniques professionnelles de coloration, telles que le balayage ou l’ombrage, fournissent également un éclaircissement ciblé sans nécessiter une décoloration totale.

Choisir la bonne méthode dépend de la condition de vos cheveux, de vos objectifs de couleur et de votre volonté d’entretien. Pour de meilleurs résultats et une approche adaptée à vos besoins, il est recommandé de consulter un professionnel de la coiffure.

Comment prendre soin de ses cheveux après un traitement à l’eau oxygénée ?

Après un traitement à l’eau oxygénée, il est crucial de fournir aux cheveux une attention et des soins supplémentaires pour aider à réparer et à protéger la fibre capillaire. 

  • Commencez par utiliser des shampoings doux et des après-shampoings hydratants spécialement formulés pour les cheveux traités chimiquement. Ces produits aideront à rétablir l’hydratation perdue et à calmer l’irritation éventuelle du cuir chevelu.
  • Incorporez des masques capillaires nourrissants dans votre routine hebdomadaire. Recherchez des soins à base de kératine, de protéines végétales, d’aloe vera ou d’huiles végétales, comme l’huile d’amande douce et l’huile de jojoba, qui peuvent aider à reconstruire la structure des cheveux. Laissez votre soin agir pendant plusieurs minutes pour qu’il pénètre le cheveu en profondeur
  • Évitez les outils chauffants comme les sèche-cheveux et les fers à lisser ou à boucler, car la chaleur peut aggraver les dommages. Si vous devez les utiliser, appliquez toujours un protecteur de chaleur au préalable. En outre, minimisez les traitements chimiques ultérieurs, y compris la coloration et le défrisage, pour donner à vos cheveux le temps de récupérer.

Suivre ces étapes aidera à maintenir vos cheveux en bonne santé après l’utilisation de l’eau oxygénée.

Bon à savoir : un régime équilibré riche en protéines, en oméga-3 et en antioxydants peut également favoriser la réparation et la force des cheveux.

Alors, bonne ou mauvaise idée ?

La question de l’emploi de l’eau oxygénée pour le traitement des cheveux est complexe et exige une approche nuancée. Il est indéniable qu’elle permet de transformer la couleur des cheveux de manière significative, mais elle comporte également des risques qu’il ne faut pas négliger. 

L’importance de suivre scrupuleusement les instructions d’utilisation et de respecter les dosages s’avère primordiale pour minimiser les dommages potentiels. L’adoption de soins capillaires adaptés après le traitement est tout aussi cruciale pour rétablir et conserver la santé des cheveux.

Avant de réaliser une décoloration à l’eau oxygénée, il est important de se pencher sur la condition actuelle de vos cheveux – leur élasticité, et leur capacité à résister aux traitements chimiques – pour déterminer si l’eau oxygénée est une option viable ou si des alternatives plus douces seraient préférables.  

Faire un diagnostic capillaire, qui est essentiellement une évaluation détaillée de l’état de vos cheveux, peut vous aider à faire ce choix éclairé.

Jean-François Cabos

Jean-François Cabos est le créateur d’une méthode unique de soin du cheveu élaborée à l’issue des recherches qu’il a coordonnées et qui ont donné lieu à la publication du livre “Cheveux, Racines de Vie” avec Hélène Clauderer aux éditions Robert Laffont (Collection “Réponses/ Santé”).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *