PERTE DE CHEVEUX, MALGRÉ LE LÉVOTHYROX

QUESTION DE MARIANNE L.

Depuis des années, je suis traitée au Lévothyrox, sans chute de cheveux. Mais, il y a environ 3 mois, j’ai commencé à perdre mes cheveux plus que d’habitude. Que faire ?

RÉPONSE CLAUDERER

thyroide-clauderer

La glande thyroïde peut en effet avoir une incidence négative sur le cycle de vie des cheveux, tant que ses sécrétions ne sont pas normalisées. Ce qui est surprenant dans votre cas, c’est que vos cheveux ne semblent pas en avoir souffert jusqu’à il y a 3 mois. Cela signifie peut-être que votre dosage de Lévothyrox n’est plus équilibré. C’est pourquoi nous vous conseillons de revoir votre médecin et de refaire vos analyses.

Nous vous recommandons aussi de nous demander un diagnostic capillaire approfondi, pour faire un check-up complet de votre chevelure et déterminer si d’autres facteurs de chute ne seraient pas en cause  : perte de cheveux androgénétique, manque de fer ou de vitamine D, stress important…

Lire également : Chute de cheveux et problèmes thyroïdiens