Cheveux électriques, que faire ?

cheveux-electriques

10 CONSEILS EXPRESS DU CENTRE CLAUDERER

CHEVEUX ÉLECTRIQUES

      1. D’ABORD COMPRENDRE LE PHÉNOMÈNE POUR MIEUX LE COMBATTRE
        Pourquoi vos cheveux sont-ils électriques ? Le principe est le même que celui de l’aimant. les charges électriques opposées s’attirent, les charges égales se repoussent. Les cheveux sont attirés par votre peigne, votre  brosse ou un pull, parce que leur charge en électricité statique est opposée à celle de ces objets. Et, bien sûr, plus vos cheveux sont fins, plus ils sont légers et sont aspirés facilement par les objets environnants.

        Et pourquoi sont-ils plus électriques en hiver ? Parce que plus l ’air est sec, moins il est conducteur d’électricité et plus les objets peuvent se charger. Or en hiver l’air est beaucoup plus sec qu’en été. Pour comprendre le phénomène, il faut savoir que le volume de l’air se contracte, lorsqu’il refroidit, ce qui diminue la quantité d’humidité qu’il peut contenir.

        Ainsi, absorbant moins d’humidité ambiante, la kératine de vos cheveux se dessèche et devient plus électrique. De plus, le manque d’humidité dans les intérieurs, chauffés par un chauffage artificiel, exacerbe encore le phénomène. A l’inverse, en été, quand l’air est chaud, son volume prend de l’expansion et sa quantité d’humidité augmente. Il devient alors plus conducteur, ce qui permet aux objets chargés de se décharger. C’est pourquoi, sous les climats à forte hygrométrie, le désagrément des cheveux électriques n’existe pas.

 

      1. ÉVITER LES GESTES QUI AMPLIFIENT L’ÉLECTRICITÉ STATIQUE DES CHEVEUX
        Autant que faire se peut, évitez tous les soins capillaires qui déshydratent la kératine :
        • Les shampooings trop détergents,
        • Le séchage des cheveux à air chaud,
        • Le brossage intensif pendant le séchage,
        • Les manipulations (permanentes, défrisages, colorants…) qui diminuent la capacité de la cuticule (partie extérieure de la kératine) à absorber l’humidité de l’air.
      2. Attention aussi aux objets de votre environnement qui n’absorbent pas, ou peu, l’humidité ambiante et deviennent en conséquence conducteurs électriques. Exemple : les vêtements synthétiques, pulls, bonnets, collants, la moquette synthétique…
      3. À bannir également le séchage des vêtements au sèche-linge, sauf si vous programmez la machine pour qu’elle s’arrête au moment où le linge n’est pas totalement sec.
      4. Faire un seul shampooing, au lieu de deux.
      5. Choisir un shampooing doux, avec base lavante 100% naturelle, sans ingrédients chimiques. 
      6. Verser le produit sur le dessus de la tête, plutôt que sur les pointes. Émulsionnez avec un peu d’eau, puis malaxez vos cheveux doucement, sans trop les emmêler.
      7. Ne vous massez surtout pas énergiquement le cuir chevelu, pendant le shampooing.Appliquez une crème « après-shampooing » hydratante,  sur toute la longueur des cheveux. Laissez pauser au moins 10 minutes, avant de rincer.
      8. Pour le démêlage et le coiffage, n’utilisez que des instruments naturels : brosse à larges poils, peigne en écaille ou en corne, ou tout simplement les doigts (pour les cheveux défrisés) !
      9. LES ASTUCES…
        L’hiver, un apport d’eau, près de la source de chaleur, humidifie l’atmosphère et rend les cheveux plus faciles à coiffer.
      10. Seconde astuce : quelques gouttes d’eau sur les mains, que vous approchez de vos cheveux, juste en les effleurant, sans même les toucher, suffisent à décharger ceux-ci de leur électricité statique et à faciliter le coiffage (l’humidité des doigts neutralisant les différences de charge).

        gamme emulsions2


       

      image-placeholder.svg

      Diagnostic Clauderer approfondi

      Faites établir un check-up complet de vos cheveux

      Je veux un diagnostic