ContactAdresse : 346, rue Saint-Honoré. 75001 Paris 01 42 61 28 01
perte de cheveux

Problèmes de cuir chevelu après défrisages

Publié par Centre Clauderer dans Cheveux crépus

cuir-chevelu-crepu

EN BREF

Pourquoi les cuirs chevelus dont les cheveux ont été défrisés posent-ils fréquemment des problèmes ? Plusieurs facteurs peuvent être à l’origine du déséquilibre de leur pH D’abord  l’épiderme, adapté par constitution aux climats tropicaux humides, devient dans les pays tempérés trop sec, jusqu’à la déshydratation. À ceci s’ajoutent les problèmes consécutifs aux différents traitements que vous appliquez, en toute bonne foi, sur vos cheveux…

SOMMAIRE

lienAttention aux traitements que vous infligez à vos cheveux !
lienNos conseils de traitements

 

 

ATTENTION  AUX  TRAITEMENTS  QUE  VOUS  INFLIGEZ  À  VOS  CHEVEUX  !

1° LES PRODUITS DÉFRISANTS

S’ils ne sont pas maîtrisés avec la plus grande vigilance, les produits de défrisages atteignent la peau du cuir chevelu, directement ou par capillarité, ce qui est susceptible de provoquer des dermites réactionnelles. Celles-ci peuvent se manifester par de simples rougeurs et des démangeaisons. Elles peuvent aussi, dans les cas plus préoccupants, générer de véritables brûlures, avec formation de squames et de croûtes dont il faut prendre garde qu’elles ne s’infectent.

2° LES PRODUITS APPLIQUÉS POUR PALLIER LE MANQUE D’HYDRATATION

Ils sont souvent mal adaptés : le karité, par exemple, si bénéfique aux longueurs et aux pointes, est trop gras pour l’épiderme, il l’empêche de respirer, d’évacuer le peu de sébum naturel et peut provoquer pellicules, irritations et fortes démangeaisons. Sans parler de l’abus de baumes surgraissants, très prisés outre-Atlantique et contenant de la lanoline ou de la vaseline, parfois des silicones !

3° LES SHAMPOOINGS

Ils ne règlent pas les problèmes, souvent même, ils les aggravent. S’ils sont trop fréquents, le calcaire de l’eau ne fait qu’irriter la couche cornée de la peau, la sensation éphémère de propreté cédant vite la place à la sensation d’inconfort et au retour des irritations. S’ils ne sont pas assez fréquents, les affections cutanées risquent de s’aggraver. Notre conseil : faites un shampooing au maximum tous les 15 jours, avec des produits naturels, sans détergents (no-poo), qui laissent la tête propre et n’agressent ni l’épiderme ni les cheveux ((Crème Clauderer n°26R, naturelle à 99,5%).

 

 

 

NOS  CONSEILS  DE  TRAITEMENT

En fait, un cuir chevelu fragilisé par les défrisages requiert un traitement spécial, avec des substances complémentaires à celles qui sont appliquées sur les cheveux. Au Centre Clauderer nous vous proposons un lait expressément adapté aux cuirs chevelus antillais ou africains.

Lait ClaudererSorte de « Biafine du cheveu » améliorée (plus adaptée aux problèmes capillaires, plus pénétrante et sans parabène !), cette lotion , qui ne comprend pas moins de trente ingrédients végétaux naturels, précisément dosés les uns par rapports aux autres, répond à trois objectifs :

HYDRATER votre épiderme et vos follicules pileux en profondeur, sans les étouffer : acides gras essentiels oméga-3 et oméga-6, vitamines B5, E, huiles végétales légères et pénétrantes (jojoba, amandes douces, sésame bio…), protéines de soja.

ASSAINIR les couches cutanées et sous-cutanées de votre cuir chevelu, drainer les impuretés qui asphyxient les racines de vos cheveux : c’est le rôle des huiles essentielles antibactériennes (romarin, lavandin, eucalyptus, camphre, serpolet, thym, etc.), des extraits de plantes régénérantes et aseptisantes (ortie blanche, protéines de soja et de blé, etc.) et des vitamines A et B7.

APAISER et CICATRISER : huile essentielle de verveine, extraits de sauge, huile de sésame bio, allantoïne.

RÉSULTATS

Après une semaine de traitement, à raison de deux applications du Lait Clauderer, 90 % de nos clientes qui se défrisent les cheveux ont confirmé avoir récupéré un cuir chevelu parfaitement sain et confortable. Conclusion : personne n’a encore rien inventé de mieux que ce que la nature a elle-même inventé. Tout l’art est de trouver la bonne formule, au bon dosage.

Si vous constatez une perte de cheveux importante et désirez que nous étudiions votre cas,  il faut vous faire établir  lien un diagnostic approfondi de vos cheveux, qui nous permettra d’adapter votre traitement à votre problème particulier.

[bannierelarge]

 

Scroll to TopRechercherCustom LinkMain MenuGo to Home